• Clem

Perception - Adeline Dias


Esprits infinis, tome 1

Perception

Auteur : Adeline Dias

Éditeur : Rebelle Editions (30/06/2016)

Résumé Editeur :

Et si certains d’entre nous étaient dotés de capacités psychiques hors normes ? Votre facteur pourrait lire dans votre esprit, votre collègue de travail ressentir vos émotions… Mais vous ne pourriez pas le savoir, les Psis gardent bien leur secret. Lorsque Lou rencontre Antoine, elle sent en lui une dangerosité, un mystère qui l’attirent et l’effraient tout à la fois. Elle ne le sait pas encore, mais il va l’entrainer dans son monde. Celui des Psis.



Avis :

Ayant déjà apprécié un écrit d'Adeline Dias et attirée par la couverture d'Esprits infinis, je me suis laissée tentée par l'offre anniversaire de Rebelle sur le numérique. Finalement, je ne regrette pas car j'ai beaucoup aimé ma lecture, mais je trouve que la couverture n'est pas très représentative du contenu et si les personnages sont bien ceux auxquels je pense, les caractéristiques physiques ne sont pas respectées. Je me suis donc plongée dans Esprits infinis sans attente particulière et j'ai été agréablement surprise par l'univers que nous propose Adeline Dias: on rentre directement dans le "vif" du sujet, pas vraiment d'introduction, on apprend au fur et à mesure de quoi il retourne. Un peu comme Lou, l'une des héroïnes, en fait, qui ne sait pas qu'elle appartient à un monde surnaturel. Nous nous retrouvons face à des humains avec des capacités hors normes (télékinésie, pyrokinésie, empathie...), un peu comme des mutants à la X-men mais sans signe physique particulier, regroupés sous forme de clan en fonction de leur degré de pouvoir et de leur territoire. En découle des tensions de pouvoir. Adeline Dias évoque aussi sorcières, vampire et autre créatures surnaturelles mais hormis les sorcière, nous n'y sommes pas confrontés directement dans ce premier tome. Nous suivons plusieurs personnages qui vont se retrouver mêlés malgré eux à des évènements qui les dépassent. Adeline Dias passe d'un point de vue à l'autre, le lecteur sait des choses qu'ignore les personnages, mais l'auteur n'en révèle pas trop non plus ce qui maintient une ambiance mystérieuse et une certaine impatience à en découvrir plus. Adeline Dias distille des informations par ci par là et met en place une intrigue efficace. Les (nombreux) personnages bousculent: on les aime ou on les déteste. Même si j'ai trouvé que certains (pour ne pas dire tous) étaient un peu beaucoup tête de mule et se mettaient dans des situations périlleuses en n'en faisant qu'à leur tête et refusant d'écouter, leurs caractères, les failles que l'on découvre sur chacun et leur passif familial en font des personnages auxquels on s'attache. Mention spéciale pour John dont le comportement frise l'obsession et l'idiotie, je n'ai jamais vu un homme autant obnubilé par son orgueil qu'il prend des décisions toutes plus stupides les unes que les autres. Malgré quelques petites redites, on retrouve souvent des sortes de bilan de situation du style "il s'est passé ça et ça a fait que... comment vais-je faire", qui ne sont pas plus dérangeantes que ça et les nombreux personnages qui peuvent alourdir le récit, j'ai hâte de découvrir la suite de cette série et avoue être particulièrement intéressée par le personnage de Nathanaëlle dont on apprend finalement très peu dans ce premier opus.


16 vues0 commentaire