• Clem

Amnésie - Morgane RUGRAFF


RAY SHEPARD - tome 1

Amnésie

Morgane Rugraff

Éditeur : Editions Plume Blanche (01/11/2016)

Résumé Editeur :

Mon frère, si tu crois encore assez en quelque chose pour t’y raccrocher, fais-le ; car je vais te retrouver et te tuer. Si votre cœur est animé par la vengeance, que devient votre âme ?

Avis :

Me voilà à nouveau en train de rédiger mon avis sur ce magnifique roman car tout mon texte a été effacé ! Je ne suis plus "à chaud" mais vais tout de même essayer de retransmettre ce que j'avais essayer d'exprimer la 1ere fois ! Mon avis commençait ainsi : C'est pour quand la suite ? Autant dire que j'ai carrément adoré cette lecture, pourtant ce n'était pas gagné ! En effet, si ce n'est la couverture qui m'a tout de suite attirée, le résumé plus que succin et ne révélant pas grand chose de l'intrigue ne m'a pas vraiment emballée ! Je suis pourtant passée outre après avoir fait quelques recherches sur cette réédition. Ma lecture a également plutôt mal commencé car le 1er chapitre, dont le narrateur n'est autre que le fils de Ray Shepard, est très lourd ! C'est un chapitre introductif, dans lequel l'auteur en profite pour décrire l'univers qu'elle a mis en place est qui est très riche. de plus, lorsqu'il est fait mention de la "part animale" de chaque être, j'ai tout de suite fait le rapprochement avec les royaumes du nord de Philip Pullman; cela m'a un peu refroidie, non pas que je n'ai pas aimé les royaumes du nord, lus plus jeune, mais parce que le roman me semblait tout de suite moins original. Pourtant, la comparaison avec les daemons s'arrête là, même si en rédigeant ces lignes la 1ere fois, je me suis rendue compte que l'on retrouvait également le concept de séparation de l'homme et de l'animal. Mal parti comme je le disais, mais une fois le 2nd chapitre entamé, j'ai été totalement transportée dans l'univers de l'auteur ! Petite bémol sur l'objet livre : chaque chapitre débute par un dessin qui reprend l'illustration de la couverture. Cela est plutôt sympathique mais le dessin déborde systématiquement sur le texte, ce qui est légèrement gênant. Pour en revenir au roman, l'univers et les personnages mis en place par Morgane Rugraff sont absolument géniaux ! et l'intrigue n'est pas en reste ! Malgré le grand nombre de personnages présentés (il faut à chaque fois associer le nom du personnage et de son animal - je dis animal pour simplifier, mais cela est bien plus complexe -) nous ne sommes à aucun moment perdu. Morgane joue avec ses personnages, sur lesquels nous apprenons petit à petit, elle fait se croiser les chemins et liens de vie et nous surprend plus d'une fois dans les découvertes d'éléments nous permettant de faire tout un tas de suppositions qu'il nous tarde de pouvoir vérifier ! J'ai pour ma part découvert une grande conspiration (quoi je vois le mal partout ?). Elle a doté ses personnages principaux d'un lourd bagage, plusieurs d'entre eux ayant eu une enfance plus que difficile, comme nous le découvrons au cours du roman et de caractères pas vraiment aimables ! Elle réussi le pari de nous faire apprécier et nous attacher à certains de ces personnages détestables ! J'ai encore les pensées toutes embrouillées en écrivant pour la 2nde fois cet avis, envie d'en savoir plus sur les gouttes pourpres (je suis vraiment intriguée par Brewen et Ryo), je suis quasi-persuadée que les souvenirs de Ray ne sont pas tout à fait vrais et, sans vouloir spoiler, je ne sens vraiment pas Léane (rapport au nom qu'elle cite et au dernier souvenir de Jack notamment). Ah oui, tout au long du livre, nous sommes fréquemment plongés dans des flashs back, qui nous permettent de découvrir des évènements passés essentiels et les liens entre les personnages. Les pages se tournent toutes seules, avec un seul but: savoir comment vont évoluer les choses, cela sera-t-il ce que nous attendions ? pourtant, en même temps, on ne veut pas les tourner ces pages, pour ne pas arriver à la fin et devoir quitter Penngrad. Ma seule petite critique au final, sera le triangle amoureux proposé par l'auteur entre Ray/Kaily et Matt, et surtout les réactions de Kaily. Bref, j'espère que cet avis tout décousu vous donnera plus envie de découvrir ce magnifique univers qu'il ne vous fera peur (ce n'est pas mieux la deuxième fois je crois). En tout cas, je peux vous dire que je suis devenue une fan inconditionnelle de Ray Shepard.

#plumeblancheéditions #fantastique

© 2017 YouCANread. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Instagram Black Round
  • Instagram - Black Circle
  • Instagram - Gris Cercle
  • Noir Icône Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now