• Clem

Tenshin - Angel Arekin

Le porteur de mort - 2

Tenshin

Angel Arekin

Éditeur : Plume Blanche (09/05/2017)

Résumé Éditeur :

Après 5 longues années d'apprentissage, Seïs rentre enfin auprès des siens. Cependant, l'appel du sabre grandit en lui et, malgré ses sentiments pour elle, Seïs abandonne une nouvelle fois Naïs, pour prendre ses fonctions de Tenshin à la capitale. Le sacre du nouveau roi est l'occasion idéale pour mettre en action tout ce qu'on lui a enseigné à Mantaore... mais rien ne pouvais permettre de prévoir l'attaque d'envergure fomentée par le Renégat. En dépit de tous ces pouvoirs si durement acquis, Seïs ne peut rien y faire...

Avis :

J'ai finalement eu besoin d'une petite coupure avant de me plonger dans ce deuxième tome du Porteur de mort - Tenshin. Mais une nouvelle fois, Angel Arekin a su me convaincre de par son écriture et l'intrigue mise en place. J'avoue avoir eu un peu de mal à me replonger au cœur d'Asclépion; peut être un début trop lent à mon gout, bien qu'on découvre enfin la fameuse ville d'Elisse à travers le regard de Seïs.. Je vous rassure, ce sentiment est très vite remplacé par le "tournage" frénétique des pages car ce second opus ne manque pas d'action, et nous fait poser multitude de nouvelles questions ! Le livre est construit de la même manière que le premier tome, à savoir, une alternance des points de vue de Seïs et de Naïs (qui se chevauchent parfois), et des petits intermèdes (les fameuses pages noires) que j'essaie toujours de situer par rapport au reste de l'histoire ! L'auteure distille des indices à travers ces intermèdes, mais j'avoue que pour le moment, je n'arrive pas trop à voir comment Shaolin et le porteur de mort vont rejoindre nos protagonistes. Une chose est sûre à propos de Tenshin, Angel Arekin n'y ménage pas ses personnages ! Les descriptions (des personnages et des lieux) sont toujours très parlantes, le récit rythmé et une fois le livre refermé, il nous tarde d'être dans un an pour avoir la suite... L'auteure sait jouer sur les émotions, elle réussit à nous faire monter les larmes aux yeux, éprouver une sorte d'impuissance et réclamer vengeance au fur et à mesure des événements. J'ai beaucoup apprécié le sort réservé à Naïs, son personnage devient vraiment très intéressant et prend de la profondeur. Quant à Seïs, il reste ce personnage tourmenté que j'avais tant apprécié mais qui m'a un peu agacée par moment; toujours aussi impulsif, il se laisse gouverner par ses émotions et semble dépassé par ce qu'il ressent et ses capacités. Il me tarde de suivre son évolution dans le prochain tome.

14 vues0 commentaire