top of page
  • Photo du rédacteurClem

Sensation - Adeline Dias


Esprits infinis, tome 2

Sensation

Adeline Dias

Éditeur : Rebelle Editions (07/10/2017)

Résumé Editeur :

Oracle des Esprits Infinis, Agathe assiste impuissante à un guet-apens dont son frère ressort blessé. Capable de voir l'avenir, elle n'a pourtant pas su éviter cette attaque ainsi que les nombreuses autres dont son clan est victime depuis plusieurs semaines. Alors que la guerre entre les Esprits Infinis et les Dark Minds ne semblait être que le début d'un conflit bien plus important, c'est vers Léon, le Psi silencieux, qu'elle se tourne pour trouver du réconfort...

Avis :

Je viens de relire mon avis sur le premier tome qui date un peu... et c'est marrant parce que j'ai exactement le même ressenti sur celui-ci, même si il me semble l'avoir un peu plus apprécié. Nathanaëlle est encore une fois le personnage qui m'a marqué et que j'ai vraiment aimé retrouver. Le tome 1 a donc été lu un an auparavant, les détails ne sont plus tout frais dans ma mémoire, mais il me reste une impression générale et le gros de l'intrigue. Je n'ai eu aucun mal à me remettre dans le bain, les noms et places des personnages sont revenus très vite et Adeline Dias fait parfois de petits rappels sur les événements de Perception. Il me semble que le tome précédent était plutôt centré sur Lou et Antoine, nous nous focalisons d'avantage sur les autres personnages ici, notamment Agathe, l'oracle de la famille. Loïc, son frère, dont je ne me rappelais pas est également assez présent et nous retrouvons bien entendu Xavière, Léon et Nathanaëlle. Les histoires de cœur ont une grande place dans Sensation, certains personnages se tournent autour, se dévalorisent, ne se sentent pas dignes, font un pas en avant un pas en arrière... un petit peu agaçant sans doute mais pas si dérangeant que ça au fond et par moment même mignon. Les alternances de point de vue sont de mise dans ce nouveau volet, et surtout, on retrouve les passages sur le Maître et son complot ourdi en sourdine. On sait des choses que les personnages ne savent pas et on est frustrés quand ce ne sont pas les bons qui les apprennent ! Parce qu'en ce temps de crise, chacun réagit à sa façon, laissant interférer ses sentiments et ne communiquant pas beaucoup ! Comme je le disais, celle j'ai le plus appréciée, c'est Nathanaëlle, qui pense au bien commun et essaie d'œuvrer, en dépit des autres, dans le sens commun. On découvre une femme forte, bien que blessée, qui cherche des réponses et pense aux autres. Le récit d'Adeline est, bien que fantastique, réaliste sur les relations "humaines", décrivant le manque de confiance, les clans qui se dressent les uns contre les autres, ceux qui recherchent le pouvoir avant tout... Plongé dans l'histoire, les pages se tournent rapidement, nous avons quelques révélations (notamment l'identité du Maître que je n'ai pas vu venir; j'optais pour sa mère) et l'auteure nous laisse dans une situation des plus délicates, avec encore beaucoup de non-dits. Ce coup-ci, ce sont deux personnages masculins que j'ai envie de découvrir d'avantage : Loïc, lycan élevé parmi les psis et Gauthier, sorcier trompé depuis sa plus tendre enfance et dont le conditionnement va sans doute être difficile à défaire. J'ai également hâte d'en savoir plus sur le Maître: comment ce personnage que nous connaissons peu, a pu passer de l'image que l'on a de "lui" à celle de ce monstre qui ne compte pas les pertes et est capable de tuer de sang froid ? Encore une fois, les personnages bousculent : on les déteste ou on les aime, et si j'ai apprécié les évolutions de certains, j'ai un peu peur d'arriver sur un final ou chacun trouve chaussure à son pied dans le petit groupe de départ... ce qui serait un tantinet facile (même si au final certains couples ne seraient pas sans me déplaire). Un second tome dans la lignée du premier, qui se lit bien et entretien cette aura de mystère autour du Maître qui, si elle risque de disparaître pour le lecteur, devrait demeurer pour les personnages. Par contre, tout comme pour le premier tome, je trouve que la couverture n'est pas très représentative... mon mari a même cru que c'était un livre érotique !

Posts récents

Voir tout
bottom of page