• Clem

Mensonges et papillons - Eva Morgan


Mensonges et papillons

Auteur : Eva Morgan

Éditeur : Les éditions du 38 (03/12/2018)


Résumé :

Enfin le lycée, l'indépendance, les boums, les copines et surtout… les garçons ! Camille est amoureuse de Julien et découvre l'existence de drôles de papillons. Pour se donner de l'importance aux yeux du jeune homme, cool, sportif et courtisé par la reine du lycée, elle commence à mentir et ne sait bientôt plus comment se sortir de ses propres mensonges ! Il lui faudra l'aide de toute sa bande de copines et de Ludo, son ami d'enfance, pour réparer les dégâts et peut-être avoir une chance de séduire Julien. La vie n'était déjà pas simple au collège, mais cette année c'est pire ! Une histoire entre rires, larmes et frissons, qui vous fait vivre (ou revivre) les premiers émois de l'adolescence.


Avis :

Lorsque les éditions du 38 m'ont proposé de découvrir Mensonges et papillons, je me suis dis pourquoi pas. Je n'avais pas d'attente particulière et me suis un peu lancée à l'aveugle dans cette lecture. J'en ai été très agréablement surprise. Il s'agit bien sûr d'une lecture très jeunesse, au cours de laquelle vous suivons une bande de copines et plus particulièrement Camille. Ici ce sont simplement des ados ordinaires dans une ville française, qui vont en cours et vivent leurs premiers émois. Elles ne sont ni exceptionnellement belles ou douées, elles vivent des choses de leur âge, rien de plus. Et ça fait du bien. Déjà que l'action se déroule en France et ensuite de se trouver en présence de filles qui ont plutôt la tête sur les épaules.

Je pense que n'importe qui peut s'identifier à l'une des protagonistes ou se revoir plus jeune. Hormis les téléphones portables, je me suis d'ailleurs tout à fait projetée dans mes années lycée. Mensonges et papillons est très bien écrit, la lecture est fluide, le texte pas gnangnan pour un sou, au contraire, tout en étant orienté "garçons", les préoccupations de la bande de copines sont celles que pourraient avoir toute lycéenne. Certaines méthodes employées sont un peu limites (je pense au mensonge imaginé par Camille) mais permettent au final de se rendre compte de l'essentiel. Bien que trentenaire, j'ai vraiment accroché au récit de Eva Morgan et n'ai pu que constater à quel point Camille a des amis formidables. Les sentiments, les interactions (avec les petites prises de tête qui vont avec tout amitié) et les interrogations de nos adolescents sont vraiment bien transcrit par l'auteure. On repense à nos propres amis à cette époque, que nous avons, pour certains, perdu de vue, et on ressent cette pointe de nostalgie et ses petits papillons dans le ventre qu'on a tous connus un jour.

Un roman qui devrait plaire aux plus jeunes (mais également aux autres, j'en suis la preuve vivante).


12 vues0 commentaire