• Clem

Apollyon - Jennifer L. Armentrout


Covenant - 4

Apollyon

Auteur : Jennifer L. Armentrout

Éditeur : J'ai Lu (23/01/2019)


Résumé :

Le destin n'est pas un problème… et maintenant, Alex non plus. Alex a toujours craint deux choses: se perdre dans l'éveil et être placé sur l'élixir. Mais l'amour a toujours été plus fort que le destin, et Aiden St. Delphi est prêt à faire la guerre aux dieux - et Alex elle-même - pour la ramener. Les dieux ont tué des milliers de personnes et pourraient détruire des villes entières dans leur quête pour empêcher Seth de prendre le pouvoir d'Alex et devenir le tueur de Dieu tout-puissant. Mais briser la connexion d'Alex à Seth n'est pas le seul problème. Il y a quelques légères failles dans toute la théorie « un apollyon ne peut pas être tué », et la seule personne qui pourrait savoir comment arrêter la destruction est morte depuis des siècles. Trouver leur chemin au-delà des barrières qui gardent le monde souterrain, rechercher une âme parmi des millions d'innombrables, puis revenir d'une manière ou d'une autre sera déjà assez difficile. Alex pourrait être en mesure de garder Seth de devenir le tueur de Dieu… ou elle pourrait devenir le tueur de Dieu elle-même.


Avis :

Toujours en lecture commune avec Elsa, me voici arrivée à l’avant dernier tome de la saga Covenant et je vous avoue avoir été un peu déçue.

Comme d’habitude, JLA arrive à nous happer complètement dans son univers et sa plume est vraiment addictive. Oui mais. Ça ne m’a malheureusement pas suffit. Nous avions quitté Alex et les autres dans une situation vraiment explosive, et il me tardait vraiment de découvrir la suite, pensant retrouver un rythme très soutenu. Il faut savoir qu’entre le tome 3 et celui-ci, il y a une nouvelle 3.5 qui s’appelle Elixir. Contrairement à Démon (tome 0.5) qui était inclus dans le premier opus de la saga, Elixir n’est disponible qu’en numérique à un prix qui me semble légèrement élevé… je ne l’ai donc pas lue et j’ai été déçue de devoir sauter une période entière entre la lecture d’Eveil et d’Apollyon. On sent qu’il nous manque des éléments et surtout, le rythme s’en retrouve un peu cassé puisqu'il faut se resituer dans l'action.

Le début de ce quatrième volet tenait plutôt ses promesses puisque j’ai adoré retrouver une Alex limite psychopathe, qui se débat avec sa conscience et a vraiment des pensées mauvaises. Aiden, fidèle à lui-même, la force tranquille, un peu trop parfait sous tous rapports, qui ne doute jamais (ou en tout cas ne le montre pas) s’en retrouve bien malmené. La mythologie est de plus en plus présente puisque les dieux s’invitent de plus en plus nombreux dans l’intrigue. Pourtant, j’ai trouvé l’action vraiment trop diluée. Tout est donné au compte goûte et Alex a plus d’une fois une révélation à portée mais n’arrive pas à mettre les éléments en place. On est donc grandement teasés mais sans beaucoup de révélations et plutôt que d’entretenir un quelconque suspense, cela a plutôt eu pour effet de me lasser. L’univers de JLA est pourtant hyper intéressant mais tout parait presque trop facile et sans grand relief. Les tergiversations d’Alex sont parfois vraiment agaçantes (il m’est arrivé de regretter la Alex psychopathe) et, même si elle se targue d’avoir grandi, les mauvaises habitudes reviennent parfois au galop.

J’ai apprécié l’évolution des relations entre les différents protagonistes et le fait que JLA fasse l’effort d’en « sacrifier » certains, ce qui rend forcément les choses plus crédibles. Encore une fois, tout s’accélère sur la fin et le récit prend une tournure de fou avec un condensé d’action ; c’est dommage que ce rythme ne soit pas présent tout au long du récit. Si j’avais pu deviner certaines révélations, d’autres m’ont totalement surprise et on ne peut pas enlever à JLA ce talent.

Je m’attends à une gigantesque bataille dans le dernier tome et j’espère, que comme pour les précédents, je n’en attend pas trop ; car c’est peut-être là l’origine de ma déception, une attente trop grande. Bizarrement, après avoir refermé Apollyon, je n’ai pas forcément l’envie de connaitre la suite, j’attendrai sans doute un peu avant de clôturer la saga de JLA sur les chapeaux de roue ou non, mais avec Elsa.


12 vues0 commentaire