• Nadge

Les Vieux Fourneaux, tome 2 : Bonny and Pierrot - Wilfrid Lupano & Paul Cauuet


Les Vieux Fourneaux, tome 2 : Bonny and Pierrot - Wilfrid Lupano & Paul Cauuet

Auteurs : Wilfrid Lupano & Paul Cauuet

Dargaud

56 pages

Note : 5/5

Résumé éditeur :

Déjà le deuxième tome des Vieux Fourneaux ! Lupano et Cauuet décrivent avec toujours autant de drôlerie la chute libre de notre société.

Restent Mimile, Antoine, Pierrot et ses anars malvoyants pour redresser la barre. Un versement inattendu de la « finance carnassière » arrive à point nommé, mais réveille également de douloureux souvenirs pour Pierrot. Sa muse libertaire, Ann Bonny, réapparaît... Wilfrid Lupano et Paul Cauuet persistent et signent des scènes et dialogues savoureux qui resteront dans les mémoires !

- Vous êtes drôlement organisés pour des anarchistes. - Hahaha! Mais l'anarchie, c'est pas le bordel, mon cher! C'est l'ordre moins le pouvoir, nuance.

Avis lecture :

Un deuxième tome encore meilleur que le premier, d’après moi, et pourtant j’avais vraiment adoré le tome 1.

Après un focus sur Antoine, c’est au tour de Pierrot, fervent défenseur des droits et militant dans son groupe « Ni yeux, ni maître ». Une somme d’argent qui lui arrive, une énigmatique signature sur la lettre qui l’accompagne… et de nombreux souvenirs surgissent et chamboulent notre Pierrot. Sophie, qui a accouchée, veille sur eux à distance, tout en essayant de les aider (tant bien que mal).

On alterne entre la vie actuelle et le passé, des souvenirs à la réalité. Mais sans jamais se perdre.

Encore une fois, une histoire totalement burlesque mais avec de l’altruisme (voir une vision toujours aussi acide et sans concession du monde actuel).

On aime toujours ces personnages, attachants, insolents parfois, décalés un peu et plein de nostalgie.

Le graphisme et les couleurs sont toujours au top.

En résumé, encore une histoire drôle de nos vieux réac'.

Petit bonus, ce tome parle de pain (d’où la photo), et j’ai adoré ce petit clin d’œil (entre les échanges dans la boulangerie, l’AG de la firme multinationale…).


(en parlant devant un ordinateur) -Mais non, Fanfan, c'est pas l'URSS, c'est un flux RSS. Rien à voir. - Ha bon je préfère.
Everybody one zeu flour! je suis zeu couine of inglende, it's un hold-up!!

#bd #vieux #anarchie #humour

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout