• Nadge

Anvers et damnation - Collection L'Embaumeur - Maxime Gillio

Anvers et damnation - Collection L'Embaumeur - Maxime Gillio

Auteur : Maxime Gillio

L'atelier Mosésu

Parution : Septembre 2013

Note : 4.5/5

240 pages

Résumé éditeur :

Et si DSK avait été tué dans une chambre d'hôtel ? Et si cet hôtel se trouvait en Belgique et non à New York ? Et si ce n'était pas le FBI qui enquêtait, mais Luc Mandoline, alias l'Embaumeur, le thanatopracteur préféré de ces dames ?

Et si les pages de ce roman dégoulinaient de sueur, de sang et d'humour noir, vous le liriez, vous ?


Oui ?


Alors qu'est-ce que vous attendez ?

Avis lecture :

Ce roman fait parti de la série "L'embaumeur", dont le héros est Luc mandoline, ancien légionnaire devenu comme le nom de la série l'indique embaumeur.

Chaque tome de cette série est écrit par un auteur différent et peut être lu indépendamment des autres. Donc je vous présente celui de Maxime Gillio.


Je ne vais pas revenir sur l'histoire, dont le résumé est plutôt clair. Un décès d'un homme politique Français, en Belgique (1) à la marge d'un congrès politique. Mais cela n'est que la face cachée de l'iceberg. Nous pourrions avoir à faire à un "scandale politico-sexuel typiquement français", d'où l'intervention secrète de deux enquêteurs pas tout à fait comme les autres. Mais attention, il concerne peut être un public plus averti que ces derniers romans.

(1) Belgique ou Cantal, car Anvers pourrait se situer dans ce beau département


La préface de Paul Colize donne le ton, avec une accroche du genre "ce livre n'est peut être pas fait pour vous" et 8 points donnant des exemples aussi drôles les uns que les autres.

Un bon roman, rythme soutenu, enquête bien ficelée, avec des rebondissements.

Un polar efficace, un peu noir par moment, avec une petite dose de sexe (vu le sujet du livre, ce n'est pas étonnant), des bagarres et des morts, du sang, beaucoup d'humour et des dialogues qui font mouche.

J'aime bien le duo Mandoline et Sullivan (son collègue et son ami, ancien légionnaire comme lui), c'est cash entre eux et direct, j’adore. Par moment un peu vulgaire, mais dans le cadre du roman, ça passe plutôt bien (je pense que ça pourrait gêner certains lecteurs).


Il ne faut pas se fier aux faux semblants. On entre dans le milieu de la prostitution Belge (j'avais écris on "pénètre" mais là c'est moi qui tente de l'humour noir et ce n'est pas très réussi), c'est plutôt glauque et pourtant l'auteur le décrit avec un humour (noir par moment et graveleux aussi) qui le fait bien passer.

Les ingrédients sont donc réunis pour un polar assez agréable (même si ce n'est pas mon préféré de cet auteur).

Lu en 2 jours (ce qui est un exploit pour moi), j'ai été happée par cette histoire et je voulais connaître le dénouement.


Une preuve de plus que cet auteur est multi-facettes.

Tous ces corps [...] tout lui rappelait au quotidien que chaque minute passée sur cette putain de Terre devait être vécue intensément pour ne pas s'ajouter au mausolée des regrets éternels.

#polar #prostitution #Anvers #enquête #embaumeur #romanpolicier #meurtre

24 vues0 commentaire