top of page
  • Photo du rédacteurClem

Apolline et les trois fées - Sam DeLuca

Apolline et les trois fées

Auteur : Sam DeLuca

Éditeur : AUTO ÉDITION (11/03/2021)

147 pages


Résumé :

Apolline est une petite fille différente des autres. Elle n’a plus ses parents et peut parler aux animaux (surtout ceux que les adultes ne voient pas...). Elle passe son temps libre avec Bamban, son éléphant blanc, et Adèle, sa coccinelle sans ailes. Un jour, elle recueille un nouvel ami, un tout petit loup nommé Pio. Les quatre amis coulent des jours heureux. Mais leur bonheur est de courte durée. Le matin de son anniversaire, Apolline découvre que Pio a disparu, très certainement enlevé par les trois fées. Pour le retrouver, Apolline est prête à tout ! Même pénétrer dans la forêt-où-il-ne-faut-pas-aller...


Avis :

C'est un joli hasard qui a mis sur ma route Apolline et les trois fées, un hasard aux allures de challenge qui nous incitait à lire un roman auto-édité, associé au fait que l'une de mes coéquipière avait justement un livre auto-édité et rapide à lire.

Rapide, si l'on veut, car je l'ai lu avec les enfants, à raison de un à trois chapitres par soir, ce qui nous a tout de même pris la semaine. Un petit roman qui a tout ce qu'il faut et qui a fait l'unanimité à la maison !

La plume de Sam DeLuca est vraiment très très agréable; simple et sans fioriture, elle utilise néanmoins un vocabulaire assez recherché mais accessible aux enfants (qui sont la cible de ce roman ne l'oublions pas). Elle nous entraîne avec une grande facilité sur les traces de son héroïne, Apolline.

La petite fille, orpheline et plutôt solitaire (car il est bien connu que ce qui est différent effraie), a un cœur en or et est à l'écoute des autres. Quel que soit le problème des personnages qu'elle rencontre, elle n'aura de cesse de les aider. Le récit de Sam est ouvertement fantastique (le titre lui même l'annonce) puisque nous y retrouvons des animaux atypiques, certains issus de mythes, d'autres imaginaires (ou pas) et que la magie y a une grande place.

Fantastique mais, mine de rien, elle sème ça et là des messages forts, pas forcément subtiles (mais il ne faut pas oublier que l'on s'adresse à des enfants) mais amenés avec naturel : on parle beaucoup de différence ici, que ce soit Apolline, la nouvelle de la petite école de campagne qui n'a plus ses parents, ou la plupart des animaux qu'elle rencontre (le loup nain, la licorne noire…), mais aussi d'apparence. On parle de différence et on parle du rejet qu'elle implique souvent, que ce soit par bêtise ou pas peur. Sam introduit également le harcèlement scolaire qui, sous couvert de comportement de masse, peut être très violent.

Apolline et les trois fées c'est aussi une bonne dose de courage, de bienveillance et de gourmandise. Ce sont beaucoup de belles rencontres qui n'avaient pourtant pas commencé sous les meilleurs auspices, et c'est l'importance de continuer à rêver, s'émerveiller et voir le monde avec des yeux d'enfants même en grandissant.

Un très chouette conte pour enfants qui s'adresse aux plus de 6 ans, mais que ma petite dernière, du haut de ses 4 ans a très bien suivi. Aussi demandeuse que son frère et sa sœur, elle nous en a fait le résumé à chaque nouveau chapitre parce que "elle a tout compris".

Si je devais faire une toute petite suggestion, ce serait d'intégrer quelques illustration à l'intérieur du roman. Cela est peut être lié au trop jeune âge de mes filles, mais j'ai eu des demandes ! Et j'avoue que moi-même, je ne boude jamais un roman illustré !


C'était la première fois que je lisais un livre sur liseuse avec les enfants parce que je pense que ce n'est pas forcément adapté. Pourtant, ils ont kiffé ! Lire dans le noir c'est vraiment classe ^^ (merci le rétro éclairage).


ATTENTION, les avis des enfants peuvent révéler quelques éléments de l'intrigue.

Lucien, 9 ans, a super aimé. Il a adoré Pio et Bamban, mais n'a pas trop aimé les copines qui se moquent. Il a bien aimé le fait qu'Apolline aide tout le monde.


Andréa, 6 ans, a trouvé bien. Elle a eu peur des trois fées parce qu'elle croyait qu'elles étaient méchantes. Elle a préféré la fée rencontré en deuxième et la licorne parce qu'elle croyait qu'elle était pas une vraie licorne alors qu'en fait si. Elle a conclu en disant que l'école est pas très très chouette, parce qu'il y a des filles qui ont dit des mensonges dans les toilettes et qui sont méchantes.


Romane, 4 ans, a aimé. Elle n'a pas aimé les trois fées parce qu'elles étaient méchantes au début. Elle a préféré Apolline parce qu'elle était la meilleure. Mais elle a pas aimé toutes ses copines et copains parce que y'en a une qui a dit qu'elle a tué ses parents alors que non et c'est pas gentil. En fait ça a expliqué que ses parents ont eu un accident donc elle est très triste pour ses parents et c'est pas juste si ils sont morts. Elle a compris qu'Apolline, elle va chercher son loup et elle a encore plus de zamis. Alors c'était bien.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page