top of page
  • Photo du rédacteurNadge

D'après La flûte enchantée- Béatrice Nicodème

D'après La flûte enchantée- Béatrice Nicodème


Auteure : Béatrice Nicodème

Gulfstream Editeur

Parution : 25 Aout 2022

Note : 3,5 / 5

114 pages


Résumé éditeur :

Les rêves de Malo ne sont plus ceux d'un collégien ordinaire... Depuis plusieurs nuits, ses songes le plongent au cœur d'un incroyable royaume, dirigé par une Reine de la Nuit aussi inaccessible que mystérieuse. Dans la peau du prince Tamino, Malo se voit confier une mission : délivrer Pamina, l'héritière de ce pays imaginaire des griffes du génie Sarastro. Il lui faudra pour cela affronter de nombreuses épreuves représentées par les quatre éléments : l'eau, l'air, la terre et le feu...

Mais s'agit-il vraiment de simples rêves ? Au collège, la fascinante professeure Tourmaline demande à son élève de protéger sa fille Nina du danger que représente pour elle un certain Monsieur Sastre...


Avis lecteur :

Tout le monde connaît la Flute enchantée, l'opéra de Mozart... mais le connaît-on vraiment?

En effet, je connais bien le nom mais pas du tout l'histoire. Ce roman est donc l'occasion de se plonger dans cet opéra de façon assez facile, moderne et intuitive.


J'ai bien aimé les personnages, et surtout Malo, qui est un jeune garçon assez attachant, qui cache un certain courage, à l'image du prince Tamino. Son duo avec Paulo est assez drôle.

Sa romance naissante avec Nina est mignonne également, comme les premiers émois adolescents, au milieu du collège.

J'ai apprécié la façon dont l'opéra arrive dans le roman, via les rêves. Le parallèle entre la vie réelle et la vie rêvée est assez bien, ce qui nous plonge dans un univers fantastique, au milieu de pyramides et de palmiers.


Je découvre cette nouvelle édition de Gulfstream, très riche : à la fin du roman il y a un dossier pédagogique, qui explique la naissance de l'œuvre (avec quelques références très intéressantes sur la franc maçonnerie), un petit topo sur l'auteur (ici Mozart) et il y a même un petit extrait de la pièce originale. Je l'avoue, à la fin de la lecture, j'ai même été écouter des airs de l'opéra d'origine, et j'ai vraiment aimé.

Je ne fais pas parti du public cible (ado de 13/14 ans je pense), mais j'ai fait une belle découverte.

Le récit est rapide, avec des mots simples et est donc accessible au plus grand nombre.


Au final, ce roman permet de découvrir (ou redécouvrir) l'univers riche de la Flûte enchantée, de moderniser cette histoire d'amour et d'initiation et de dépoussiérer un grand classique de l'opéra en l'adaptant à un jeune public. J'ai apprécié cette revisite.

Certains rêves n'ont ni queue ni tête, d'autres nous apportent la réponse à une question qu'on se posait. Le plus souvent de façon symbolique. Par exemple, rêver qu'on meurt ne veut pas dire qu'on va mourir, mais qu'on va évoluer, changer.
11 vues0 commentaire

Comments


bottom of page