• Clem

D'une plume à l'autre - Viviane & Judy

D'une plume à l'autre

Auteur : Viviane & Judy

Éditeur : Ex Aequo (19/06/2020)

71 pages


Résumé :

Mylène, la jeune héroïne de "Une plume sur l'épaule" est désormais adulte et mère d'un jeune garçon de 9 ans, Colin. A son tour, Colin aime se réfugier dans le vieux chêne au fond du jardin. Comme sa mère, il a hérité d'un extraordinaire pouvoir, celui de communiquer avec les rapaces. L'arbre centenaire devient son lieu de rendez-vous avec un pygargue qui lui enseigne la beauté et la fragilité de la nature. Il ignore que Mylène et son frère Tristan ont un jour vécu la même aventure et l'ont oubliée comme le veut la prophétie des Anciens. Mais la mémoire de Mylène est-elle vraiment effacée ?


Avis :

Je plaide coupable, je n'ai pas lu le premier tome de la série, sur la mère de Colin, mais lorsque j'ai découvert le résumé de celui-ci, et le mélange de nature/aventure, j'ai tout de suite pensé qu'il pourrait plaire à Lucien (8 ans) pour une de nos lectures partagées. De plus, il est précisé que D'une plume à l'autre peut se lire indépendamment de son grand frère et, jusqu'à présent, nous n'avons pas été déçus par la maison d'édition.

Pourtant, autant Lucien que moi avons eu du mal à rentrer dans la lecture. Et il est possible que cela soit en partie dû au fait que nous n'ayons pas découvert l'univers avec le premier tome.

Les chapitres sont très courts et s’enchaînent rapidement, mais il se passe finalement peu de choses, le résumé en dévoilant beaucoup. C'est un tout petit livre dans lequel l'intrigue peine à se mettre en place entre les cachotteries (voire les mensonges) de Colin, pour couvrir son secret, les doutes de Mylène et les dialogues qui ne sonnent pas toujours très juste.

Ce roman a pourtant vocation, tout en distrayant, à sensibiliser sur l'environnement. Et ça, c'est une très bonne chose. Il a même une fonction éducative, notamment sur la partie consacrée aux abeilles et à leur mode de fonctionnement. Seulement, ces aspects là sont plutôt secondaires à mon sens.

Passé un certain cap de l'histoire, tout devient un peu plus addictif. Lucien, qui jusque là ne réclamait pas de chapitre supplémentaire avant d'éteindre, ne voulait plus que j'arrête de lire.

C'est une histoire avec beaucoup de potentiel, que j'ai trouvé sous-exploitée (de mon point de vue d'adulte). Le petit plus, ces sont les jolies illustrations et les personnages. Notamment Tristan, le super tonton dynamique et Salto, le rapace au cœur brisé qui, malgré lui, prend des allures comiques. J'avoue que je reste tout de même curieuse de découvrir Une plume sur l'épaule (le premier volet) et suivre les aventures de Mylène et Tristan enfants.

Mon avis est peut être un peu tranché et faussé par mon âge et mon regard de grande lectrice de fantasy, ainsi je vous laisse découvrir les mots de Lucien.


Outre le fait qu'il n'était pas très demandeur sur le début du roman, il a trouvé "bien". C'est souvent ce qui ressort quand on lui demande  ce qu'il a pensé d'un livre et il faut creuser un peu !

Pas trop au début car il n'y avait pas beaucoup d'action, mais à partir des abeilles, ça devient intéressant ! On apprend plein de choses sur les abeilles et on sait qu'il faut les protéger. Il a préféré tonton Tristan, les bandits qui font tout le bazar et les deux rapaces. Il était aussi un peu déçu que ça se termine.