top of page
  • Photo du rédacteurClem

Enfouis - Lynda La Plante

Enfouis

Auteur : Lynda La Plante

Éditeur : Archipel (08/06/2023)

336 pages

Résumé :

A Londres, où il a suivie sa compagne Maggie, Jack Warr entend bien donner un coup de fouet à sa carrière de policier. L'occasion lui est donnée quand on l'appelle sur les lieux d'un incendie. Sur place, on a découvert un corps calciné et de vieux billets de banque à moitié brûlés.

Bientôt, le lien est fait avec une affaire jamais élucidée vingt-cinq ans auparavant : le braquage d'un train et le vol de 27 millions de livres sterling.

Jack, se passionné aussitôt pour l'affaire… au point de s'introduire au sein de la pègre, un univers dans lequel il se sent de plus en plus à l'aise. Pour Jack, les frontières entre la loi et l'illégalité se brouillent…

Jusqu'où est-il prêt à aller pour résoudre l'enquête ? Est-il surtout prêt à en payer le prix ?


Avis :

Avec Enfouis, je découvre Lynda La Plante en tant qu'autrice et en tant que personne publique. Paru début juin aux éditions de l'Archipel, il s'agit du premier opus de la série Jack Warr, l'un des enquêteurs dont on suit, en parallèle la vie privée.

J'avoue avoir été un peu dérangée par la personnalité de Jack Warr. Cet enfant adopté, à la vie bien rangée et à la famille modèle, semble plutôt effacé, sans passion, presque indécis. Alors qu'il est confronté à une situation personnelle difficile, il paraît changer du tout au tout, suivre ses propres règles, qui à devenir hors la loi. Il passe d'un extrême à l'autre, inconsistant, sans considération pour sa compagne qui subit sa transformation sans trop broncher, le soutient coûte que coûte, alors que jusqu'à présent leur couple fonctionnait sur une dynamique inverse. Certes, Jack Warr est en pleine recherche de lui-même, mais j'ai trouvé son entourage extrêmement bienveillant compte tenu de son comportement.

A côté de ça, l'enquête menée par la police est passionnante. Même s'il ne s'agit pas de l'élément central du récit, nous replongeons dans des enquêtes passées non élucidées et découvrons avec intérêt les différentes pièces du puzzle qui s'emboitent. Nous contemplons le résultat des individualités qui s'expriment en dehors des lignes tracées par l'équipe. En parallèle, Jack mène sa propre quête identitaire, à la recherche de ses racines et se retrouve propulsé dans un univers qui le dépasse.

J'ai énormément aimé les personnages rencontrés au fil des pages, particulièrement ces anciennes prisonnières reconverties en gérante de foyer d'accueil, de chambres d'hôtes ou en couturière. J'ai apprécié découvrir leur évolution, les éléments de leur passé et leurs relations présentes.

L'ambiance british ajoute un certain cachet à ce roman où passé et présent se mêlent; me donnant envie, malgré mes réticences envers Jack Warr, de découvrir l'une de ses prochaines enquêtes.


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page