• Clem

Fais-moi taire si tu peux ! - Sophie Jomain

Fais-moi taire si tu peux !

Auteur : Sophie Jomain

Éditeur : Harlequin (07/02/2018)

336 pages


Résumé :

Quel être humain normalement constitué oserait ruiner un mariage ? Quelle personne impitoyable faut-il être pour détruire le plus beau jour de la vie d'un couple ? Eh bien, il faut être prêtre, sexy en diable et révéler en pleine cérémonie les petites incartades de la future mariée… Lorsque Louise Adrielle, fleuriste, assiste à la scène, elle comprend mieux pourquoi on lui a demandé de décorer l'église en jaune cocu ! Traumatisée, elle se fait la promesse d'être désormais sur le qui-vive à chaque cérémonie. Car sa responsable l'a mise en garde : La dame au cabanon ne pourra être associé à une autre débâcle nuptiale. Si Louise assiste à un nouvel esclandre, les alliances ne seront pas les seules à finir au placard.


Avis :

Et une nouvelle lecture avec la banane (#BookLanta); Fais-moi taire si tu peux ! était tout indiqué pour cette épreuve puisqu'Auré et Nadge l'avaient trouvé si drôle ! Et dieu que j'ai passé un bon moment ! C'est frais, c'est pétillant, ça coule tout seul.

Si l'intrigue est archi-prévisible, on se laisse porter par des personnages hauts en couleurs, aux idées et valeurs bien arrêtés, souvent plus complexes qu'il n'y parait. A travers ses héros, Sophie Jomain aborde les relations humaines, et plus particulièrement les relations de couples et toutes les désillusions qui y sont liées. Ce n'est pas parce qu'un couple semble heureux qu'il l'est réellement…

Louise et Loïc sont presque l'exact opposé l'un de l'autre, aussi bien dans leurs idéaux que dans leurs professions respectives. Pourtant, Loïc n'est peut être pas l'odieux personnage qu'il semble être; et Louise ne voit peut être que ce qu'elle souhaite voir : le paraître. J'ai beaucoup aimé cette opposition qui, non seulement met en évidence le fait que tout n'est pas noir ou blanc, que les relations humaines sont complexes, mais aussi nous offre des échanges houleux entre les jeunes-gens.

L'amitié est également au premier plan de ce roman tout doux; en effet, que ce soit les amis de Loïc ou ceux de Louise, ils sont extras ! Toujours là en cas de coup dur, depuis des années, fidèles au poste… même si, encore une fois, certaines relations sont plus compliquées que d'autres. Pétillants, ils dégagent une joie de vivre qui déborde dans tout le roman et le rend vraiment très agréable à lire.

J'ai beaucoup aimé Louise, cette femme à la situation familiale particulière, dont le vécu de ses parents a influencé son propre choix de vie. Très proche de son frère, elle vit de sa passion et semble avoir la vie dont elle rêvait. Pourtant, plusieurs choses clochent : à commencer par sa patronne, cette femme insupportable à qui j'aurais balancé un verre d'eau à la figure depuis bien longtemps ! et puis elle semble être poursuivie par la malchance puisqu'elle se retrouve systématiquement mêlée à des situations qui la placent en mauvaise position… et si, finalement, c'était l'occasion pour elle de se révéler ?

Loïc, quand à lui, est plutôt insaisissable. Il a l'air de tout prendre à la rigolade, a plus d'un tour dans sa poche et ne supporte pas le mensonge. En tout cas, les mensonges ayant une incidence directe et néfaste sur la personne trompée. Mais ça, Loïc ne l'admettra pas, il préférera que l'on se fie aux apparences. C'est donc un personnage un brin détestable et très secret que l'on découvre; un personnage qui cache ses blessures derrière ses pitreries.

La romance est finalement assez peu présente; par contre, les échanges piquants, répliques au tac au tac et et provocations ne manquent pas ! Un roman que l'on dévore, au fil des pages duquel le "fais-moi taire si tu peux !" prend tout son sens, sous une bonne dose d'humour.

On regretterait presque de tourner la dernière page.