• Nadge

Hamish Macbeth, tome 4 : Qui a une taille de guêpe

Hamish Macbeth, tome 4 : Qui a une taille de guêpe - MC Beaton

Auteur : M.C. Beaton

Albin Michel

Parution : Octobre 2019

Note : 3,5 / 5

247 pages

Résumé éditeur :

Hamish pensait savourer les plaisirs bien mérités d'un été dans les Highlands.

Mais c'était avant que la pluie s'abatte sur les lochs et que sa chère Priscilla Halburton-Smythe débarque au bras d'un nouveau fiancé.

Pour couronner le tout, Trixie Thomas, épouse modèle, vient de s'installer à Lochdubh et arrive à convaincre les dames du coin de se mettre au régime, de bannir l'alcool et d'entrer en communion avec la nature... ce qui n'est pas du tout du goût de leurs maris !


Aussi quand l'épouse modèle est empoisonnée, Hamish Macbeth n'a pas le choix : il doit renoncer au repos et reprendre du service en interrogeant voisins et amis...

Avis lecture :

Je crois que je suis devenue une addict d'Hamish.

Voici donc une nouvelle aventure pour notre petit policier Ecossais qui aime tant le calme, ses moutons et sa pêche (ou son braconnage). Un nouveau couple arrive au village et Hamish, qui a un mauvais pressentiment, se retrouve au milieu d'une affaire de meurtres.


Comme les tomes précédents, il se lit très facilement. On y retrouve les mêmes ingrédients (pour ne pas dire les mêmes similitudes) : Hamish et son chien qui le suit partout comme une ombre, une bonne centaine de page pour planter le décor, une romance, un meurtre et une foule de suspects potentiels à Lochdubh, un commissaire de police borné et incompétent... et un cadre toujours magnifié.

Je réfléchis très sincèrement à visiter l'Ecosse, tant l'auteur nous la décrit de façon si poétique. Dépaysement assuré.

Cette fois-ci encore la morte est un personnage détestable sous une couverture de femme parfaite, ce qui permet de suivre plusieurs pistes pour découvrir dans les dernières pages le coupable. J'admets que j'avais eu du flair et un peu anticiper le dénouement (merci la couverture!!!), mais c'est finement amené par l'auteur qui essaye de nous entrainer sur de fausses pistes.

A travers ce tome, il y a aussi une critique de certains travers de notre société (alcool, mal bouffe, argent, écologie vs économie...) et on plonge dans les aspects psychologiques de certains habitants.


Une fois de plus, je m'interroge sur la façon de présenter les femmes et leur rôle dans la société.


L'avantage de suivre une série : on voit évoluer les personnages principaux. Hamish notamment qui se montre toujours aussi touchant, sincère et fidèle à lui-même, il gagne en profondeur au fil des tomes. En plus d'être un bon policier (même si les habitants ne semblent pas s'en rendre compte), il est un peu assistante sociale ou bonne fée en agissant de manière discrète et en essayant d'aider son prochain.

Sur le plan sentimental, il est sur des montagnes russes avec Priscilla, mais au final, j'ai l'impression qu'il se détache un peu, et cela la rend légèrement jalouse... et ça c'est génial (elle m'agace un peu je l'admets, et parfois son côté bourgeois ressort un peu trop).


Cette série reste addictive et divertissante. J'aime beaucoup Hamish et son évolution est intéressante. Il est modeste et j'aime ce type de personnage, simple. La plume de MC Beaton est efficace.

C'est intolérable de devoir éprouver de la gratitude à chaque instant de sa vie! Le jour où elle m'a parlé de divorce, j'ai eu de la peine à croire à ma chance!
7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout