top of page
  • Photo du rédacteurClem

Jeux de mensonges - Julie Clark

Jeux de mensonges

Auteur : Julie Clark

Editeur : L'ARCHIPEL (17/05/2023)

350 pages

Résumé :

L'une ment. L'autre pas. Toutes deux veulent se venger. Meg Williams est une arnaqueuse de haut vol. À chaque nouveau forfait, elle change d’identité, s’invente une nouvelle vie et les mensonges qui vont avec pour mieux piéger ses victimes. Avant de disparaître sans laisser de trace - ni d’argent sur leur compte en banque. Kat Roberts est journaliste à Los Angeles. Depuis dix ans, elle attend le moment de se venger de Meg, qu’elle tient pour responsable de l’agression dont elle a été victime. Elle la retrouve enfin lors d’un événement organisé pour la campagne de Ron Ashton, candidat pour les sénatoriales - sa future proie ? Kat se rapproche alors de Meg sous un faux prétexte. Pour mieux révéler au grand jour sa véritable nature, elle gagne sa confiance. Mais Meg est-elle aussi malfaisante que Kat l’avait imaginé ? Et si ses mobiles étaient plus nobles que le simple vol ?


Avis :

L'année dernière j'ai découvert la plume de Julie Clark avec Le dernier vol. Un roman psychologique qui abordait le trope des violence domestiques. Cette année, je me suis laissée tenter par son dernier paru : Jeux de mensonges, convaincue par l'intrigue du dernier vol mais avec une légère appréhension quant au sujet abordé ici.

Je ressors de ma lecture totalement satisfaite ! J'ai adoré le personnage de Meg et son incroyable sixième sens, et j'ai appris à apprécier Kate, malgré ses raisonnements un peu bancals au départ. Encore une fois, Julie Clark nous offre un roman très féministe en mettant l'accent sur le comportement nocif de certains hommes.

A travers des chapitres courts et rythmés, nous découvrons le présent et le passé de Meg, ainsi que ceux de Kate. Le récit est vraiment bien construit et le lecteur doute sans cesse quant à l'issue du projet de Meg, mais aussi par rapport aux évènements que vit Kate.

Les deux femmes, amenées à se côtoyer, jouent chacune un rôle puisqu'elles sont toutes deux conscientes que l'autre n'est pas ce qu'elle dit, mais se savent ni quelles sont leurs intentions respectives, ni ce que l'autre sait exactement. Un bon sac de nœud comme vous pouvez le voir, mais qui apporte beaucoup de piquant au récit. C'est un véritable jeu de faux semblants !

Meg apparait comme une perfectionniste, capable de jouer son rôle et d'anticiper chaque chose avec une grande précision. En ça elle m'a impressionnée. Toutefois, elle est lucide et sait qu'à tout moment elle peut être amenée à disparaitre si le plan ne se déroule pas comme prévu. Tout comme elle sait qu'elle devra abandonner des personnes à qui elle tient dans une situation compliquée et qu'ainsi, elle est condamnée à être seule.

Kate, de son côté, a une mère nocive, qui semble ne jamais se contenter de ce qu'elle entreprend. Suite à un évènement traumatique, elle perd totalement confiance en elle et se retrouve bloquée socialement. Retrouver Meg, qu'elle tient responsable de ses malheurs, lui permettra de faire la part des choses et donner un nouveau souffle à sa vie. J'ai beaucoup aimé le lien qui se tisse entre les deux femmes malgré leurs mensonges; le fait que Kate admire la façon dont Meg la manipule puisqu'elle connait sa véritable nature. J'ai aussi beaucoup aimé la façon qu'à Meg d'aborder la vie. En dépit des difficultés qu'elle a traversé et de son comportement répréhensible, on ne peut s'empêcher de l'apprécier et de lui trouver l'allure d'une justicière des temps modernes.

A n'en pas douter, je lirai le prochain roman de Julie Clark !

11 vues0 commentaire

コメント


bottom of page