• Nadge

L'attrape-malheur, tome 1 : Entre la meule et les couteaux - Fabrice Hadjadj

L'attrape-malheur, tome 1 : Entre la meule et les couteaux - Fabrice Hadjadj

Auteur : Fabrice Hadjadj

La joie de lire

Parution : Septembre 2020

Note : 3 / 5

336 pages

Résumé éditeur :

Pour la première fois, l’écrivain de renom Fabrice Hadjadj prend la plume à l’attention de la jeunesse. Entre Tolkien et J.K. Rowling, il nous plonge dans une trilogie haletante, au cœur d’un univers fantastique que sublime le coup de crayon pénétrant de l’illustrateur, Tom Tirabosco.

L’attrape-malheur relate le destin hors norme de Jakob Traum, que rien ne prédisposait à mener une existence autre qu’ordinaire. Les aventures de ce jeune héros, doté d’un étrange pouvoir, se déroulent en trois tomes : Entre la meule et les couteaux, Des forêts aux foreuses et Un berceau dans les batailles.


Ce premier tome s’ouvre sur l’enfance insouciante de Jakob, fils unique d’un couple de meuniers. La vie en plein air, l’amour de ses parents et les jeux avec Clara sa meilleure amie, sont les composantes essentielles de son quotidien dans un petit village au creux des montagnes. Mais un jour, de curieux événements surviennent… Comme par miracle, Jakob ressort indemne de deux accidents qui auraient dû lui être fatals.

La vie de Jakob ne sera désormais plus jamais la même…

Avis lecteur :

J’ai reçu ce roman dans le cadre d’une masse critique Babelio, en partenariat avec la maison d’édition La joie de lire.

J’ai d’abord été séduite par la couverture, soft et classe.

Puis ensuite par cette histoire de jeune garçon différent, doté d’un don/malédiction assez original.


Je me suis attachée à Jakob dès les 1ères pages, petit garçon qui fait la fierté de ses parents, qui attendaient un enfant depuis longtemps, jusqu’au moment où, après deux accidents qui auraient dû être mortels, ils vont découvrir qu’il est un attrape malheur. C’est-à-dire qu’il est invulnérable.

Le revers de la médaille : si un de ses proches est malade, il « absorbe » cette maladie et souffre à la place de celui qu'il aime… donc son point faible, c’est son cœur.

Les parents vont alors tout faire pour le protéger, jusqu’aux pires extrêmes. J’ai trouvé ces passages très durs et magnifiques à la fois. Le jeune garçon ne va pas forcément comprendre ce qui se passe.

Jakob va ensuite partir sur les routes avec des forains, qui vont faire de lui la star de leur troupe de cirque ambulant (ce qui va aussi attiser les convoitises et les jalousies). Une troupe qui fera office de nouvelle famille, avec des personnages variés et originaux, sous la direction de Barnoves ! Le jeune homme va devenir la poule aux œufs d'Or.

Au détour d'une forteresse, Jakob trouvera peut être l'amour auprès d'une jeune princesse.

J’avoue avoir préféré la 1ère partie au moulin familial, l’enfance insouciante de Jakob.


La plume est agréable mais exigeante (un peu trop par moment), avec énormément de jeux de mots, une certaine poésie et où rien n’est laissé au hasard. Même le titre a une signification bien précise.

Les chapitres sont courts, ce qui devrait donner du rythme mais je trouve que par moment c’est un peu long (il s’agit d’une trilogie, le tome 1 doit poser le cadre et les personnages).

Un univers riche, avec tout un monde créé, des coutumes, des pays… je situe l'histoire dans un passé un peu moyenâgeux ou médiéval.

J'ai adoré le questionnaire d'entrée à Loursac ("avez-vous déjà éprouvé un sentiment de fraternité à l'égard d'une laitue?").

Comme les grands classiques des contes, certaines scènes sont très cruelles, pour pousser à l'apprentissage le jeune héros (faut-il connaître le malheur pour ensuite profiter du bonheur ?).


Les illustrations viennent compléter à merveille le texte. Elles sont intégrées de façon aléatoire, pour illustrer des moments clés de l’histoire. Je suis surprise de l’utilisation du noir, qui donne un aspect triste aux images (étrange pour un jeunesse). Personnellement j’aime beaucoup ce style, mais il peut peut être heurter les plus jeunes.

J'aurai aimé une carte au début, en illustration pour mieux saisir le Royaume.


Roman jeunesse, mais plutôt pour des grands ado, les sujets abordés peuvent pousser à la réflexion, avec un aspect psychologie.

Un 1er tome intéressant pour ce conte fantastique plutôt sombre, avec un héros original et sensible, malgré quelques longueurs. J’espère un peu plus d’action dans le tome suivant.

Qu'est-ce qui pourrait encore le retenir ici? La neige va recouvrir la tombe de sa mère. Le monde devient une page blanche.
6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout