• Clem

La baronne des glaces - Nicole Vosseler

La baronne des glaces

- Jusqu'au bout du monde -

Auteur : Nicole Vosseler Éditeur : L'ARCHIPEL (16/09/2021)

365 pages

Résumé :

Russie, 1822. Depuis son enfance, Katya sait "lire" dans la glace. Elle en perçoit les vibrations et les qualités. Quant à son frère aîné, Grisha, il semble pouvoir "deviner" le temps qu'il fera.

Tous deux rêvent d'une vie meilleure et veulent laisser derrière eux leur enfance misérable. Leur voyage les mène sur la Baltique jusqu'au port de Hambourg où ils s'associent avec Thilo et Christian, des hommes d'affaires qui ont créé une société de négoce. Leur plan audacieux : expédier la glace jusqu'à Calcutta.

Mais la voie du succès est semée d'embûches, et les sentiments naissants entre Katya et Christian, qui est marié, menacent de faire fondre les rêves de la jeune baronne des glaces…


Avis :

Je garde un excellent souvenir du Ciel de Darjeeling, le premier roman que j'ai lu de l'auteure. C'est donc tout naturellement que j'ai eu envie de découvrir sa nouvelle série.

Cette lecture de Jusqu'au bout du monde a été une expérience mitigée. En effet, si la plume de l'auteure est toujours aussi agréable, j'ai eu un peu de mal avec le comportement d'un ou deux personnages, et, parfois, l'impression d'être dans Les feux de l'amour. J'exagère volontairement, mais Grisha, dès ses 15 ans, multiplie les aventures avec hommes et femmes qui croisent son chemin, souvent (beaucoup) plus âgés que lui. Les scènes charnelles sont donc nombreuses même si, elles sont plus suggérées que détaillées.

Ce que j'ai apprécié dans ce premier opus, c'est tout l'aspect scientifique lié à la glace. La passion de Katya, son besoin, presque vital, d'eau gelée; la relation qu'elle entretient avec cette dernière, qu'elle entend chanter. Katya est un personnage très fort, qui force l'admiration. Alors qu'elle n'a que 9 ans en début de récit, c'est elle qui gère le foyer et entretient les quatre hommes de la maison. Née dans une famille où la femme est au service de son père, puis de son mari, elle est soumise, très jeune, aux brimades de ses frères, voire à leurs attouchements. Elle a une relation particulière avec Grisha, le plus jeune des frères, qui s'est beaucoup occupé d'elle à la mort de leur mère. Entre un père qui joue des poings pour imposer son autorité et des frères qui semblent suivre le même chemin, Grisha, le sensible et Katya, n'ont guère d'autre choix que fuir.

Malgré le lien fort qui unit le frère et la sœur, il n'était pas dans les plans de Grisha de s'encombrer de sa petite sœur. Mais cette dernière sait s'imposer et aussi se rendre utile. Du haut de ses 9 ans, elle sait ce qu'elle veut et fait ce qu'il faut pour l'obtenir.

Gros point noir côté résumé par contre ! Il dévoile tout ! Pourquoi annoncer des évènements (somme toute assez importants) qui ne surviennent qu'à plus de la moitié du roman ? certains, bien après la rencontre des personnages.

J'ai beaucoup aimé voir Grisha et Katya grandir, apprendre, évoluer et se débrouiller, toujours pour réaliser leurs rêves. J'ai également apprécié les descriptions liées à la chasse à la baleine ou encore aux conditions de commerces de l'époque.

J'ai moins adhéré au comportement puéril et impatient de Christian. Le contraste est grand entre ce jeune homme, qui a vécu un drame puis, à qui la vie a plutôt souri et le chemin parsemé d'embuches de Katya qui, bien que plus jeune que lui, semble beaucoup plus mûre et posée. J'ai plus apprécié son frère, Thilo, l'introverti, qui a dû grandir trop vite et a des habitudes de "vieux".

Un premier tome assez mitigé donc, dans lequel Nicole Vosseler nous dresse une description détaillée de la vie sur différents continent en ce début de 19e siècle. Malgré tout, l'attachement que j'ai pu éprouvé pour certains personnages, et la situation délicate dans laquelle ils se retrouvent en fin de cet opus, me donne envie de découvrir quel chemin ils vont tous emprunter.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout