• Nadge

Les étoiles brillent plus fort en hiver - Sophie Jomain

Les étoiles brillent plus fort en hiver - Sophie Jomain


Auteur : Sophie Jomain

Charleston

Parution : Octobre 2020

Note : 4 / 5

301 pages

Résumé éditeur :

Aux Galeries Hartmann, les Féeries sont le plus gros événement de l'année. Alors quand sept jours avant leur lancement, le nouveau directeur exige que la décoration de Noël soit intégralement refaite, le sang d'Agathe ne fait qu'un tour : personne ne touchera à son travail, et surtout pas cet arriviste arrogant.

Mais le grand magasin est désormais sous la responsabilité d'Alexandre Hartmann, et aussi talentueuse que soit Agathe Murano, c'est avec lui qu'elle devra traiter. Lui et personne d'autre. Ces deux-là auraient préféré ne jamais se rencontrer, mais puisqu'un père Noël et son chat magique viennent d'être embauchés pour exaucer les souhaits, pourquoi ne pas en profiter pour s'amuser ?

Mais aux dépens de l'un comme de l'autre, bien sûr...

Avis lecteur :

Et voici ma 1ère romance de Noël et quoi de mieux que de la partager avec Auré en lecture commune!


Quand on me parle des Grands magasins, je pense aussitôt aux illuminations des grands magasins Parisiens, avec leurs fééries de Noël, les décorations, les vitrines magnifiques... Ici Sophie Jomain nous emmène dans ce type de décor, mais à Lille. Mais ce cadre nous parle forcément, peu importe la ville où se passe l'action. On reste tous de grands enfants devant ces devantures. On se projette et l'histoire prend vie de suite.


Un roman sous forme de duel ou de duo, au choix. Donc deux personnages principaux : Agathe et Alexandre, aux tempéraments opposés. Ils sont par moment attachants, par moment agaçants, ils restent donc humain, avec des réactions parfois (très) exagérées. On alterne dans leurs points de vue, ce qui donne un certain rythme à l'histoire. On les suit dans leur vies professionnelles et dans leur quotidien personnel. Leur relation en devenir est bien entendu le fil rouge du roman, on sent l'attirance dès le début mais cette romance ne prend pas toute la place.

Autour d'eux, il faut souligner une galerie de personnages secondaires assez attachants (mention spéciale aux parents d'Agathe, tout en sensibilité). Je m'interroge un peu sur la nièce, je trouve que ces réactions sont plus adaptées à une enfant un peu plus âgée, mais bon, dans l'ensemble ça passe bien.


Je m'attendais à un roman doux et joyeux (voir un peu niais, je l'avoue, j'ai bien un peu ce cliché sur les romances ou sur les films de Noël), mais certains sujets abordés sont aussi très sombres (la maladie mentale, la perte d'un être cher et ce manque particulier à cette période de l'année, le stress du travail, l'image "parfaite" que l'on souhaite renvoyer ...).

Cela donne un côté très réaliste mais j'admets que j'ai été surprise de voir ces thèmes abordés dans ce type de roman. On sait que les ennuis n'arrivent jamais seuls, et j'ai aimé le côté battante d'Agathe (qui en cumul quand même un certain nombre en peu de temps).


De l'humour, de l'amour, de la solidarité, les liens familiaux (pour le meilleur comme pour le pire), des éclats de rire et quelques rebondissements... et un brin de magie... des ingrédients essentiels pour ce roman qui permet de rentrer tout en douceur dans l'esprit de Noël. Et une furieuse envie de croire en un avenir bien meilleur!

La plume de Sophie Jomain est toujours aussi fluide et divertissante, c'est agréable à lire et léger. Idéal à lire sous un plaid, avec un chocolat chaud, des guimauves et un feu de cheminée. Un petit bémol pour la fin, un peu trop rapide à mon sens.

En résumé, un feel-good de saison, pour plonger (ou replonger) dans l'ambiance des fêtes!


Petit clin d'œil : l'auteur a pu me le dédicacer, grâce à un partenariat avec une librairie qui a ensuite fait l'envoi. Geste sympa de cette auteur pour soutenir cette librairie, dans une période bien compliquée pour le monde de l'édition.


Et vous les Reader's, quel serait votre vœu pour le chat, alias Mr Scrooge?

La magie de Noël n'est pas un simple fait commercial. Les gens ont besoin de rêver, de sortir de leur quotidien, d'être emportés loin dans l'imagination, de respirer les odeurs de cannelle, de feux de cheminée, ils ont besoin de chaleur, de couleurs et de baisers sous le gui.
Ce que nous appelons coïncidences, monsieur Alexandre, n'est que la somme de toutes les expériences que nous accumulons au cours de nos existences.