• Clem

Les Entraves de l'Hiver - Djenny Bergiers

Les Entraves de l'Hiver

Auteur : Djenny Bergiers Éditeur : EDITIONS PLUME BLANCHE (06/12/2021)

242 pages


Résumé :

Jack Frost a un plan. Depuis des siècles, il n’existe que durant quelques semaines en décembre, veille au bon déroulement de l’hiver avant de retourner, contraint et forcé par le Gardien, au Sommeil. Mais pas cette année. Il compte bien l’affronter et faire basculer le cours de son existence à jamais. Mathilde, quant à elle, s’astreint à une vie bien ordonnée malgré une immense fratrie qu’elle tente de maintenir sur les rails. Oui, Jack Frost a un plan. Sauf que ses pas croisent les siens, ceux de cette jeune fille au bonnet rouge. Celle qui fera chavirer tous ses desseins.


Avis :

Il s'agit là de la dernière parution 2021 des Editions Plume Blanche, qui fait, bien entendu, partie du pack. J'ai profité du fait que l'hiver soit encore là, pour la découvrir en compagnie d'Auré. Pour bien faire, cette lecture serait plutôt à savourer au mois de décembre, période sur laquelle se déroule l'intrigue tissée par Djenny Bergiers.

Ma lecture s'est un peu étalée sur le mois (lot de toute lecture commune) et a, de ce fait, été hachée comme nous nous étions fixé un rythme de 4 chapitres minimum par semaine. Le roman est assez court puisqu'il se compose d'une vingtaine de chapitres au fil desquels nous suivons Jack Frost, cette personnification de l'Hiver, et Mathilde, qu'ils soient ensemble ou séparés.

Cette fable fantasy est bien ancrée dans notre univers puisque Mathilde est une jeune étudiante habitant Strasbourg, qui partage ses journées entre ses études, son petit boulot dans une maison de retraite et sa famille. En effet, Mathilde est la troisième d'une famille de douze enfants, aux parents démissionnaires et, contrairement aux autres jeunes de son âge, elle n'a ni l'argent, ni le temps de profiter de ses années étudiantes. C'est une jeune-fille très altruiste, douce et optimiste qui supporte pourtant beaucoup. Ses amis, fils et fille de personnes aisées, m'ont fait grincer des dents par leur comportement et le peu de prise de considération de la situation de Mathilde. Cette dernière, m'a également agacée par sa passivité et la résilience dont elle fait preuve tout au long du récit, subissant sans broncher les maladresses et le manque de tact de ses amis. Mathilde attend le jour où elle pourra commencer sa vie, en attendant, elle courbe l'échine.

Jack Frost représente la part fantasy du récit. Être immortel, il n'est en éveil que durant 24 jours chaque année et ne supporte plus cette situation. Il cherche à être en pleine possession de ses capacités pour pouvoir affronter le Maître, afin de ne pas retourner en sommeil, et d'avoir l'occasion de profiter de tous les jours que compte une année. Pour cela, nous allons suivre sa quête mais également sa rencontre avec Mathilde, et l'éveil des sentiments de cette légende, qui n'appréhende pas les émotions comme tout un chacun, se contentant, jusque là, d'être le témoin silencieux d'instants de vie volés.

J'ai beaucoup aimé l'ambiance Noël (même si ce n'est plus trop la période), entre marché, neige et décorations. J'ai également apprécié la plume de l'auteure, qui arrive à nous faire ressentir tout le panel d'émotions de Mathilde. Ce fut donc une lecture agréable, où deux êtres à part (soyons honnêtes, Mathilde fait un peu figure d'OVNI parmi ses contemporains) s'apprivoisent et trouvent ce qu'ils cherchaient sans en avoir conscience.

Pourtant, j'aurai souhaité que la partie consacrée à Jack soit plus creusée. En la personne d'Annie (qui est un personnage bien antipathique soit dit en passant), nous avons connaissance d'un bout de son passé, mais tout reste étrangement flou le concernant. Et, même si ce choix de l'auteure le fait paraître comme l'être mystique qu'il est, hors de portée et insaisissable, j'en ai ressenti le manque.

L'intrigue est relativement simple : la quête de Jack d'un côté, la vie mouvementée de Mathilde de l'autre, jonglant avec ses obligations, celles de ses parents et ses migraines de plus en plus fréquentes. Si j'ai vu venir une partie du dénouement, j'avoue avoir été très agréablement surprise par la conclusion apportée par l'auteure. Une conclusion parfaite pour ce joli conte de Noël qui ne m'a pas totalement embarquée.