• Clem

Malone - Blandine P. Martin

Irish Renegates, tome 1

Malone

Auteur : Blandine P. Martin

Éditeur : BLANDINE P. MARTIN (05/02/2021)

380 pages


Résumé : Cela fait plus de dix ans que Malone et Farrell ont fui leur Irlande natale pour vivre à New York. Avec l’aide de leur meilleur ami, Keziah, les deux frères se sont reconstruit une vie ici. Mais après tout ce temps, le constat ne trompe personne : pour ce trio d’inséparables, le rêve américain a viré au cauchemar. Seule lueur au bout du tunnel pour Malone : sa fille, Hailey, qu’il élève seul. Chaque jour, il lutte comme un lion pour joindre les deux bouts et lui offrir un cadre de vie digne d’elle… mais il croule sous les dettes.


Parfois, c'est celui qui tend la main à l'autre qui réclame de l'aide, et non pas l'inverse. A moins que les deux en aient cruellement besoin…

Avis :

C'est avec une grande joie que je découvre en avant première ce nouveau roman de Blandine, ayant la chance de faire à nouveau partie de ses partenaires. Non contente de concocter des histoires qui touchent, elle nous immerge aussi complétement dans son univers, à travers les réseaux sociaux, ses avancées d'écriture, les extraits et photos qu'elle partage, les fiches personnages ou encore les dialogues qu'elle met en place avec ces derniers.

Avant même d'ouvrir le livre, on est donc déjà dans l'ambiance et on a hâte de faire plus ample connaissance avec les personnages. Le risque ? Avoir une attente trop grande et être déçu par sa lecture. Pourtant, à chaque fois, elle me surprend par la voie qu'elle emprunte et les sujets qu'elle aborde. Ce premier tome d'Irish Renegades ne fait pas exception, d'une romance attendue entre le bel Irlandais et la fille un peu folle qui s'ennuie dans sa vie, elle extrapole des personnages convaincants, attachants et totalement compréhensibles. On passe par les mêmes émotions qu'eux, guidés par la plume de l'auteure, et on est révoltés par l'injustice, les préjugés et les travers de ce monde.

Une lecture addictive, à laquelle la présence d'une petite puce de 6 ans apporte douceur et humour. Les personnages ont chacun leurs travers, ce ne sont pas des individus parfaits, et la vie ne leur a pas fait de cadeau. Blandine dénonce le fameux "rêve américain" qui n'est pas si rose qu'il peut paraître. Ce sont des personnes de valeur, unies et fidèles, prêtes à se soutenir par tous les temps. Ce sont des personnes avec un vécu, qui les a façonnés, et leur a appris à se protéger. Des personnes prêtes à se battre pour exister.

De l'héroïne cleptomane, qui met un point d'honneur à rester seule et ne tient pas en place, changeant sans cesse de travail comme de relation; à l'homme qui s'est oublié dans son rôle de père, ne vivant plus que pour subvenir aux besoins de sa fille; en passant par la petite puce adorable, bien plus consciente du monde des adultes que ces derniers ne le voudraient, mais qui conserve toute son innocence et sa candeur; on rencontre également des frères (de sang ou de cœur) qui mettent un peu de piment et des obstacles pas toujours attendus : comme l'administration qui menace une relation, ou des hommes peu fréquentables pour lesquels il n'existe aucune limite.

J'ai aimé découvrir toujours un peu plus le passé de chacun, comprendre tel ou tel comportement et me retrouver à cautionner des actions "condamnables" parce que la situation me paraissait tellement injuste. J'ai aimé voir comment, des personnes honnêtes (pour la plupart), se retrouvent "contraintes" à franchir certaines limites. Et surtout, j'ai aimé cet esprit d'équipe, plus que ça, cette famille peu conventionnelle et pourtant si aimante. Je ne sais pas si tout est vraisemblable (technologiquement parlant surtout), mais je ne suis pas assez calée pour en juger, et j'ai trouvé le récit très cohérent, recherché et étayé.

Si vous cherchez de la romance, sachez qu'elle n'est pas forcément au sens où on l'entend : le garçon et la fille que l'on s'attend, dès le départ, à voir ensemble, vont mettre beaucoup de temps avant de le comprendre (malgré les nombreuses relances d'une petite fille clairvoyante) ^^ par contre, on ressent l'alchimie entre eux, on comprend tout ce qui les freine, et l'auteure prend fréquemment des directions auxquelles on ne s'attend pas.

Blandine dresse des portraits très réalistes de ses personnages, les rendant plus vrais que nature (même si Malone est peut être un peu trop parfait dans son rôle de père célibataire); particulièrement cette petite fille de 6 ans dont elle parle très bien, autant de son point de vue d'enfant que de celui de son papa.

Un excellent premier tome, qui nous donne envie d'en découvrir plus sur le passé des frères Doherty… et puis surtout : cette fin est tellement frustrante !