• Clem

Où es-tu, maman ? - Cathy Glass

Où es-tu, maman ?

Auteur : Cathy Glass Éditeur : ARCHIPOCHE (01/04/2021)

319 pages


Résumé :

Élevée par une mère droguée et alcoolique, la petite Melody, 8 ans, vit dans un sous-sol froid et humide, ne mange que rarement à sa faim et ne va plus à l'école.

Lorsqu'elle est confiée à Cathy Glass, son histoire apparaît tristement banale à cette maman d'accueil habituée à recevoir chez elle des enfants en grande détresse.

Mais, derrière ce cas de maltraitance ordinaire, se cache une réalité plus complexe… et plus douloureuse. Avec douceur, Cathy va tenter de redonner confiance à la fillette.


Avis :

Pour moi, Cathy Glass est une valeur sûre. De la même manière que je lisais les récits / témoignages de Torey Hayden durant mon adolescence, je découvre toujours avec admiration la façon dont Cathy prend en charge ces enfants qui lui sont confiés, et leur redonne espoir.

Où es-tu, maman ? est le troisième récit de l'auteure que je lis. J'avoue avoir été un peu perturbée, au début de celui-ci, car je n'ai pas réussi à le situer chronologiquement par rapport aux deux autres, la situation familiale de Cathy n'étant pas celle dont je me souvenais. Cela n'est pas trop dérangeant pour autant, et les témoignages de la mère d'accueil peuvent très bien être lus dans l'ordre que l'on souhaite.

Dans ce récit là, Cathy ne parle pas seulement de son expérience avec Melody, cette petite fille de 8 ans qui a été prise en charge très tardivement par les services sociaux, alors que ces demi-frères et sœurs ont tous été placés. Elle parle également d'Amanda, la maman de Melody, qui est très présente puisque Cathy est amenée à la rencontre à de nombreuses reprises, parfois sans la fillette.

A chaque nouveau témoignage, je me fais la même réflexion : Cathy est vraiment une personne admirable, admirable et si organisée ! Avec son expérience, elle commence à connaitre tous les rouages du système et sait parfaitement de que l'on attend d'elle; elle arrive à conjuguer son travail de mère d'accueil et sa vie de famille, impliquant ses trois enfants de 12 à 18 ans et ne les négligeant à aucun moment. Elle nous décrit avec précision les étapes traversées par Melody et elle-même, sans rentrer dans une sorte de voyeurisme, tout en restant respectueuse. Elle décrit sans émettre de jugement, d'une manière neutre, presque chirurgicale, sans forcément mettre de sentiment, simplement en exposant les faits. Et pourtant. Et pourtant, certains passages ou certaines phrases sont poignants.

A travers le récit de Cathy, nous avons une vision plus ou moins complète de l'organisation du système social et de placement des enfants en Grande-Bretagne; c'est, évidemment une organisation totalement différente de celle que l'on peut observer en France. Même si Cathy s'efforce de rester neutre en nous exposant les faits, on constate les dysfonctionnements de ce système, le manque d'implication ou de considération de certains intervenants et la passion avec laquelle elle exerce son métier.

Le temps de cette immersion dans la vie de Cathy Glass, nous nous attachons aux enfants dont elle transmet l'histoire, mais également à ses propres enfants, aussi peu présents soient-ils. Nous constatons à quel point, le temps de quelques mois, la place est faite, dans sa famille, aux enfants qu'elle accueille, et à quel point il est dur de les voir partir. Pourtant, grâce à l'amour de Cathy et au cocon familial qu'elle a construit, ces enfants ont droit à une part de bonheur.

Une plume que j'apprécie particulièrement et dont je pourrais facilement devenir inconditionnelle.

Posts récents

Voir tout