top of page
  • Photo du rédacteurClem

Pandore - Susan Stokes-Chapman

Pandore

Auteur : Susan Stokes-Chapman

Editeur : MICHEL LAFON (06/10/2022)

416 pages

Résumé :

Londres, 1799. Dora Blake est une artiste joaillière en herbe qui vit avec son oncle dans ce qui était autrefois la célèbre boutique d'antiquités de ses parents. Lorsqu'un mystérieux vase grec est livré, Dora est intriguée par le comportement suspect de son oncle et demande l'aide d'Edward Lawrence, un jeune antiquaire. Edward voit l'ancien vase comme la clé pour ouvrir son avenir universitaire. Dora y voit une chance de redonner à la boutique son lustre d'antan et d'échapper à son infâme oncle. Mais ce qu'Edward découvre à propos du vase amène Dora à remettre en question tout ce qu'elle croyait sur sa vie, sa famille et le monde tel qu'elle le connaît. Alors que Dora découvre la vérité, elle commence à réaliser que certains mystères sont enterrés et que certaines portes sont verrouillées, pour une raison.

Avis :

J'ai lu Pandore dans le cadre du Prix Roman CSE Arquus organisé dans mon entreprise, pour la catégorie rentrée littéraire 2022. L'occasion pour moi de découvrir une nouvelle auteure et, avec son titre très court, il me permet de valider plusieurs cartes du Trope's Family Challenge. En parlant du titre, je me demande pourquoi il a été traduit; en effet, s'il fait référence au mythe de la boite de Pandore, il s'agit également du prénom de l'héroïne qui, lui, est resté Pandora dans la VF.

Contrairement à beaucoup, je n'avais aucune attente particulière en débutant cette lecture et j'ai vraiment apprécié le récit de Susan Stokes-Chapman. Il n'est pas trépidant mais il nous plonge dans le quotidien d'une jeune orpheline au XVIIIe siècle. Elevée par son oncle (le frère de son père), suite au décès de ses parents lors de fouilles en Grèce, (Pan)Dora regrette ce que ce dernier a fait de l'héritage de son frère. Jeune-fille naïve et rêveuse, elle dessine des bijoux et a apprivoisé une pie, qui est sa seule compagne.

Le chemin de Dora croise celui d'Edward, jeune ouvrier qui jouit de nombreux avantages grâce à la générosité de son meilleur ami notable. Le souhait le plus cher d'Edward est d'intégrer la société des antiquaires et il pense que Pandora peut l'y aider.

L'intrigue est assez classique : un méchant en la personne de l'oncle dont l'avarice n'a d'égale que sa stupidité, deux jeunes rêveurs amenés à se rapprocher, un élément perturbateur avec l'ami d'Edward qui ne cache pas son aversion pour Dora, et un secret qui ajoute une pointe de mystère. L'écriture de l'autrice est agréable. Elle intègre à son récit des personnages ou évènements historiques, ainsi qu'un rappel du mythe de Pandore et de nombreux détails sur les antiquités grecques mais aussi le marché noir. Dans les notes de fin de roman, elle précise les libertés qu'elle a pu prendre avec la réalité de ses éléments, mais aussi d'où lui est venue son inspiration et cela est fort instructif !

En parallèle de son désir d'indépendance, raison pour laquelle elle doit parvenir à vendre ses bijoux, Pandora enquête sur le comportent étrange de son oncle, à la limite de la fébrilité, dont elle cherche à s'émanciper Celui-ci a semble acculé, totalement paranoïaque et cherche à mettre la main sur un parchemin dont nous ignorons tout. Le lecteur se laisse emporter par la recherche de vérité, qui l'entraine jusque dans le passé, de même que par les évènements inquiétants qui surviennent.

Entre malédiction et karma, le destin fait son œuvre sans que rien ne puisse l'entraver.

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page