top of page
  • Photo du rédacteurClem

Panique à Wahlbourg - Naëlle Charles

Panique à Wahlbourg

Bigoudis & petites enquêtes

Auteur : Naëlle Charles

Editeur : ARCHIPOCHE (14/04/2022)

400 pages

Résumé :

Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans le bourg alsacien de Wahlbourg. Entre teinture, shampoing et coupe de cheveux, cette mère peine à gérer ses deux adolescents depuis que le père de ses enfants l’a quittée pour sa jeune sœur. Léopoldine déteste son nom de famille et ses parents qui ne jurent que par leur cadette. Mais garde le moral grâce aux séries policières qui n’ont aucun mystère pour elle, tout comme les petits secrets des habitants de la ville qui viennent s’épancher dans son salon.

Un jour, elle découvre le cadavre de Véronique Busch sur le parking de l’hypermarché. Alors que toute la population est sous le choc, Léopoldine, qui a toujours rêvé d’être flic, en est désormais certaine : elle va pouvoir montrer à tous quelle incroyable enquêtrice elle est.

Et ce n’est certainement pas cet arrogant lieutenant Delval qui l’en empêchera, foi de Léopoldine Courtecuisse ! Il se pourrait même qu’il soit contraint de lui demander son aide…


Avis :

Je l'avoue, avec Léopoldine Coutecuisse, j'ai un peu fait les choses à l'envers ! En effet, c'est avec le second tome, Panique aux pompes funèbres, que j'ai découvert la coiffeuse. La rencontre a été si convaincante qu'elle m'a donné envie de découvrir le premier volet des aventures de Léopoldine !

Quel plaisir ce fut de retrouver les personnages ! Même si le saut temporel fut un peu perturbant au départ : entre la régression des relations et les quelques petites allusions qui sont faites sur le meurtre de Véronique dans le second tome, le plaisir de la lecture n'est pas gâché mais il est plus évident pour le lecteur d'anticiper ce qu'il va se passer. Il est toutefois agréable de pouvoir creuser les liens entre les personnages en découvrant leurs prémices.

Quentin apparaît comme un homme insupportable dans ce premier volet. Normal, il se retrouve muté dans un coin paumé de France suite à une faute professionnel; il n'est donc pas très content de se retrouver là où il est... mais notre chère Léo va savoir le faire changer d'avis ! Nous découvrons un peu plus en détail la situation matrimoniale de la coiffeuse. Même si tout est clair dans le second tome, ici nous pouvons mieux comprendre les sentiments que cela a engendré et surtout, nous comprenons parfaitement pourquoi, au début du second tome, elle a coupé les ponts avec sa maman.

Après lecture de cette première enquête, je n'apprécie que d'avantage Léopoldine. Femme blessée, élevant seule ses deux ados, une semaine sur deux, elle sait se dépasser et ne pas s'apitoyer sur son sort. Même si, comme tout un chacun, elle a des moments de doute, de déprime ou d'auto-apitoiement, elle rebondit et continue d'avancer. Quentin, quant à lui, semble "grandir" à son contact.

Une plume toujours très agréable, des réparties teintées d'humour, une enquête qui se démêle lentement, pour notre plus grand plaisir. Il est beaucoup question de relations humaines, et c'est à partir de ses relations que Léopoldine et son grand esprit de déduction agissent.

Si le coupable semble se profiler au bout d'un certain temps... ce n'est que pour mieux nous surprendre, et de la plus belle des manières.

Panique à Wahlbourg me donne d'autant plus envie de découvrir le troisième opus de la série Bigoudis & petites enquêtes afin de découvrir ce que devient Léo et comment elle gère le mariage qui se profile.

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page