top of page
  • Photo du rédacteurNadge

#PLIB2023 L'empire des femmes, tome 1 : Sapientia - Cassandre Lambert

#PLIB2023 L'Empire des femmes, tome 1 : Sapientia - Cassandre Lambert

Auteure : Cassandre Lambert

Didier Jeunesse

Parution : Septembre 2022

Note : 4 / 5

544 pages


Résumé éditeur :

Dans un monde dominé par les femmes, elle est la fille d’une puissante. Il est homme, donc futur esclave. Sa mission : l’enlever, pour renverser le système.

Le 1er volume d’une duologie antisexiste ambitieuse et captivante, qui renverse les codes pour mieux les dénoncer !


Avis lecteur :

Un roman qui place les femmes au coeur du pouvoir et les hommes en position de "sexe faible" (pour ne pas dire esclave), j'avoue que j'avais un certain à priori avant de le débuter. J'avais un peu peur de certains clichés, mais il n'en est rien et je remercie le PLIB pour cette découverte.


Les femmes dirigent ce monde avec harmonie et les hommes doivent se battre (littéralement) pour espérer y accéder.

Ils sont "parqués" sur une île, sans aucune éducation ni protection, et les plus vaillants d'entre eux sont choisis pour un grand combat dans une arène (façon Colysée de Rome), dont les vainqueurs deviennent de futurs géniteurs. Un modèle matriarcal qui sort des habitudes.


Premier bon point : l'univers riche. Inspiré de la Rome Antique, on y croise des femmes en toge, avec de belles parures, des maison avec des colonnes... Sapienta est une cité merveilleuse, sans guerre, ni méfait, où la culture et l'art sont rois.

Deuxième : l'écriture. Elle est fluide, avec du rythme, les événements s'enchaînent avec cohérence. On y suit deux points de vue : Adona et Elios, deux visions donc qui nous plongent totalement dans l'histoire. J'ai aimé le parallélisme des visions et cette mise en abîme. Adona ne veut pas suivre le chemin qui est tracée pour elle. Elios lui veut survivre, on sent la révolte en lui. Deux personnages, deux lignes de vie qui vont se croiser et se lier, même si on sent qu4elios cache un secret.

Les personnages secondaires sont importants aussi. Nikos le meilleur ami d'Elios, charmeur et drôle. Ou Adonis, le frère jumeau d'Adona, qui est presque maltraité par sa propre mère. Et que dire de Cyrène, la meilleure amie d'Adona, qui est frivole et déconnectée des réalités.


J'ai également aimé les textes en début de chapitre. Il sont ré-écris avec une vision féministe mais les textes originaux sont en fin de roman. J'ai pris conscience grâce à eux du fait que les Femmes étaient, depuis toujours, rabaissées et humiliées. Le fait d'inverser les rôles rend presque invraisemblables cette situation (homme qui n'est considéré que pour être un géniteur), alors que c'est celui des femmes depuis des siècles. Le concept de société renversé permet de bien mettre en lumière les limites de notre propre société.


Ce roman est réellement original, et il se lit facilement. Il est addictif, porté par des personnages attachants, qui vont se développés dans le deuxième tome, j'en suis sure.

Attention cependant, certaines scènes sont violentes (scénes de bagarre notamment) : elles sont bien décrites et on ressens la violence des coups. Le classement jeunesse me paraît un peu juste.


La fin de ce premier tome est assez frustrante et j'ai très envie de lire la suite! Ce roman prône un féminisme raisonné, sur la base de l'égalité homme/femme. Le message passé par l'auteure est claire, je recommande.


Tout ce que j'essaye de te dire, c'est qu'il est normal d'appréhender. Tous les moments importants de ta vie déclencheront ce genre de sentiments. Si tu n'as pas peur, c'est que l'événement ne compte pas. Il faut toujours se battre pour obtenir ce que l'on veut.
On dit que les êtres humains communiquent avec les mots, n'est-ce pas? Et quand ils ne se comprennent plus, ne reste que les poings. L'anarchie.

Comments


bottom of page