• Clem

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une - R. Giordano/ Lylian/ S. Ruffieux

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une

Auteur : Raphaëlle Giordano

Scénariste : Lylian

Illustrateur : Sophie Ruffieux

Éditeur : SOLEIL (21/10/2020)

204 pages

Résumé :

Camille, femme active, mariée et mère de famille a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Pourtant, elle se sent coincée dans cette routine qu'est devenue sa vie… Ce qu'elle voudrait, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Un soir, suite à un accident de voiture, elle fait la connaissance de Claude, routinologue. Cette lumineuse rencontre va bouleverser sa vie et celle de sa famille.


Avis :

En ce moment, les romans à succès adaptés en bande dessinée ont plutôt la côte. Un principe sympa, selon moi, permettant aux lecteurs de BDs exclusifs de les découvrir et, pourquoi pas, de se laisser porter vers le roman d'origine. Lorsque Babelio m'a proposé de découvrir ce titre, j'ai tout de suite accepter l'opportunité de découvrir ce format.

Personnellement, je n'ai pas lu le livre de Raphaëlle Giordano, mais je partais avec un léger à priori, puisque mes copines l'avaient moyennement apprécié. J'ai trouvé l'adaptation de Lylian et Sophie Ruffieux plutôt sympa. Une fois remise de la surprise causée par l'épaisseur de l'ouvrage (je ne m'attendais pas quelque chose d'aussi conséquent, étant plus habituée au format BD "classique"), j'ai commencé à tourner les pages et me suis retrouvée propulsée dans un univers pastel.

Un très joli coup de crayon, tout en douceur, qui retrace les mots de Raphaëlle Giordano. Certaines pages se démarquent par leur format patchwork et apportent un certain charme à l'ensemble.

J'ai beaucoup aimé le scénario, et le principe du routinologue (surtout la chute). Une jeune-femme, comme tant d'autres, submergée par son quotidien métro/boulot/dodo, et qui s'est oubliée au passage. Des soirées en famille où chacun est fatigué, irritable; une maison dans laquelle on cohabite sans forcément partager de moments ensemble. Mais Camille va reprendre sa vie en mains et un pas après l'autre, lui redonner la direction qu'elle souhaite. Entre blessures du passé, manque de confiance en soi et peur du futur, Ta seconde vie commence lorsque tu comprends que tu n'en a qu'une glisse subtilement (ou pas) quelques préceptes pour voir la vie du bon côté et croire en soi.

Quelques regrets sur la façon dont est traitée la relation entre Camille et son mari; si dans un premier temps celle-ci semble assez réaliste : les incompréhensions mutuelles et la tension parfois palpable, on ne voit pas de quelle façon ils abordent la question du routinologue et, comment Sébastien se met également à évoluer. J'ai également survolé quelques longs discours de Claude, le routinologue, qui faisaient un peu énumération.

Au final ce fut une expérience vraiment sympa, que je retenterai sans doute.


Une chouette alternative pour découvrir un roman à succès, que l'on n'ose pas forcément lire, par peur d'être déçu, de manière plus condensée et agrémentée de superbes illustrations.