• Clem

Ferdinand - Carlos Saldanha


Ferdinand

Date de sortie 20 décembre 2017 (1h 49min)

De Carlos Saldanha

Avec John Cena, Kate McKinnon, David Tennant...

Genres Animation, Comédie, Aventure

Nationalité américain

Synopsis

Ferdinand est un taureau au grand cœur. Victime de son imposante apparence, il se retrouve malencontreusement capturé et arraché à son village d’origine. Bien déterminé à retrouver sa famille et ses racines, il se lance alors dans une incroyable aventure à travers l’Espagne, accompagné de la plus déjantée des équipes !





Avis

Je vous parlerai sans doute de temps en temps dessin-animé. Déjà parce que j'aime bien ça ! et ensuite parce qu'avec un fils de 6 ans, il m'arrive de temps à autre de l'amener au cinéma, notamment pendant les vacances.

Nous sommes donc allés voir Ferdinand (assez peu de films pour enfant malgré les vacances), qui est à l'affiche depuis un moment maintenant, puisqu'Elsa l'a vu avant les vacances de noël.

C'est l'histoire d'un petit taureau, qui vit avec son papa et d'autres taureaux à la casa de los toros. Une "ferme" qui produit des taureaux pour la corrida. Pour tous, sauf pour Ferdinand, c'est un honneur de se battre et leur but ultime est de vaincre le toréador. Ferdinand, lui, n'aime pas se battre, il préfère arroser les fleurs et les regarder pousser. Jusqu'au jour où son papa ne revient pas de l'arène et où il s'enfuit.

Ferdinand est une jolie histoire, à la fois destinée aux enfants (parce que tout est bien qui finit bien), mais aussi difficile à leur expliquer. En effet, les réalisateurs nous rendent ces taureaux adorables, avec leur voix, leurs expressions presque humaines et leur jolie bouille; difficile de dire à nos chères têtes blondes que ces charmantes bestioles, auxquelles on s'attache forcément, finiront soit en steak, soit tuées dans l'arène.

Ferdinand c'est une très belle histoire d'amitié, entre une petite fille et un taureau qui finira par peser plus de 300 kgs mais dormira toujours dans son lit. Il ne faut donc pas chercher de "réalisme" dans cet animé, ou alors trouver un papa aussi gentil que celui de Nina. Quand on sort du cinéma, on prie pour que notre fils ne nous demande pas de taureau !

Les personnages sont très beaux, certains plutôt drôles, le film est assez rythmé et, bien que long pour un film pour enfant (1h49), on ne voit pas le temps passer.

Le message principal qu'il veut véhiculer est l'horreur de la corrida. J'avoue que c'est une activité à laquelle je ne me suis jamais intéressée, mais Ferdinand met bien en évidence (à tort ou à raison ?) que les taureaux n'ont pas le choix, et sont stimulés pour "attaquer" bien que cela ne soit pas forcément leur réaction première. Il s'agit bien ici d'une mise à mort, rendue d'autant plus intolérable par l'humanisation des personnages. Ces mastodontes élevés pour se battre, pour l'honneur, sans savoir qu'ils n'ont aucune chance de gagner, sont mis en parallèle avec l'enfance de Ferdinand auprès d'une famille aimante.

Si les réactions des gens, face à Ferdinand peuvent choquer (il est tellement mignon), il ne faut pas oublier qu'un "vrai" taureau n'a pas la même bouille et que plus d'une personne ne serait pas fière (moi la première) d'en croiser un en liberté. C'est là le seul point qui m'a véritablement dérangée, l'image du taureau renvoyée par le dessin animée, si éloignée de la réalité mais qui pourrait être prise au premier degré pour des enfants n'en ayant jamais croisé. Ce film m'a pourtant énormément touchée et il m'a été plutôt difficile de répondre aux questions de mon fils sur l'arène et le beefsteak alors que j'étais en larmes dans mon siège (bon, en même temps je pleure devant cars). La corrida, définitivement pas pour moi. Et au final, mon fils n'aura retenu que le meilleur : tout le monde est sain et sauf; la solution, c'était de ne pas se battre (mais pourquoi il n'y avait que Ferdinand qui le savait ?).


18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout