• Nadge

Comme l'Obsidienne - V. I. Prates

Comme l'Obsidienne - V. I. Prates

Auteur : VI Prates

Editions France Loisirs

Parution : Aout 2017

Note : 4,5 / 5

324 pages


Résumé éditeur :

Je ne suis personne. Juste une âme perdue qui se réveille au milieu de nulle part, sans souvenirs, sans nom et sans passé.

La seule chose qui me relie au monde, c'est ce signe d'appartenance à la cité d'Héraklion. Une cité parfaite où le vice, le mensonge, le crime n'existent pas et où les étrangers ne sont pas admis. La question qui m'obsède à présent, c'est pourquoi j'en ai été bannie ?

J’ai besoin de connaître la vérité sur mon histoire, ainsi que sur mes actes. Et pour cela, je n’ai qu’une solution : me soumettre aux sept épreuves qui sont imposées à quiconque souhaite pénétrer dans la cité.


Un pari risqué. Un pari mortel.


Si je réussis, je serai à nouveau admise parmi eux, au risque d'être reconnue. Si j’échoue, j’en mourrai.

Avis lecture :

Je connaissais déjà la plume de VI Prates avec la série Terre d'ombre, que j'aime beaucoup.

J'avais depuis longtemps Comme l'Obsidienne dans ma PAL et je l'ai lu dans le cadre du challenge PLIB.

Et j'ai bien fait, j'ai été totalement happée par cette histoire, cette héroïne fragile et forte.


Une femme femme se retrouve seule dans la forêt, elle a perdu la mémoire et porte des traces de sévices.

Ce début est assez intrigant et plonge le lecteur au côté de cette "inconnue". On veut retrouver la mémoire avec elle.

Elle va rencontrer un couple, Lohan et Analina, qui va lui permettre de se reconstruire, se reposer un peu et se mettre sur pieds pour aller vers sa renaissance. Elle va être alors nommée Fallon par Analina.

Elle va ensuite partir vers sa cité, Héraklion, pour se retrouver et tenter sa chance.

Une fois encore, l'auteur décrit une femme forte et déterminée, qui va évoluer dans un monde masculin aux mœurs particulières. Elle est très intelligente et douée d'une très bonne intuition, ce qui lui permettra de bien s'adapter à ce qui l'attend. Elle est "audacieuse, déterminée et bornée".


Le récit est bien construit, on lève les zones d'ombres sur la vie de l'héroïne au fur et à mesure, grâce à des flashs ou à des réminiscences de souvenirs.

On découvre autour d'elle une galerie de personnages intrigants également. Mais attention aux faux semblants!!

Certains sont machiavéliques ou arrogants et manipulent leur monde, d'autres font illusion. Mais tous un un point commun : ils sont complexes et surprenants. Ils ont tous un rôle bien spécifique et tout s'assemble à la fin, comme un puzzle.

Une jolie romance vient se greffer à cette quête, mais elle ne prend pas le dessus sur l'histoire.


J'y vois aussi une critique de la société (avec ses différentes strates et des différences de traitement, ses vices), et une vision plutôt glaçante de ce que pourrait être une cité parfaite pour certains.

J'aurais aimé en savoir d'ailleurs un peu plus sur la vie dans la ville, sur sa population, sur l'époque (je dirais médiévale, mais l'auteur ne nous donne aucun repère).


La plume de VI Prates est toujours aussi agréable : elle a créé un univers encore très riche et bien travaillé, jusque dans les détails, une ville "parfaite", mais qui cache bien son jeu et où les coulisses sont plutôt sombres, entre complots et révélations.

L'idée d'un personnage amnésique est intéressante, car on va découvrir son passé en même temps qu'elle, et on peut voir ses réactions et ses doutes (un peu comme si le lecteur était spectateur).

L'histoire est rythmée, prenante et addictive. Le système des 7 épreuves mortelles (une petite déception sur ce point, je les avais imaginé plus dures car personne n'est censé en revenir) accentue ce côté prenant. Il y a des rebondissements, des fausses pistes et des indices sont dosés pour que tout soit fluide et je dois admettre que je ne m'attendais pas à cette fin.


Une histoire originale, tel un jeu de piste où il ne faut pas se fier aux apparences, des personnages attachants, du rythme... merci Mme VI Prates!

A la question : "Accepterais-tu de renaître et de revivre tout ce que tu as déjà vécu?", la plupart des gens répondent non. Personne ne souhaite revivre ce qu'il a déjà vécu, certains parce qu'ils n'aiment pas oi craignent leur passé, d'autres, parce qu'ils souhaiteraient vivre de nouvelles expériences. Nous avons fait beaucoup d'études à ce sujet. Vous, vous avez répondu oui, ce qui en soi, prouve que vous ne regrettez rien et que vous êtes intègre.
Tout est une question de point de vue et il est parfois nécessaire d'aller au fond des choses pour en concevoir tous les aspects.

Posts récents

Voir tout