• Nadge

Des fleurs pour la couronne - Margery Allingham


Des fleurs pour la couronne - Margery Allingham



Auteur : Margery Allingham

Harper Collins

Parution : Février 2020

Note : 3/5

302 pages

Résumé éditeur :

Londres, 1911.

La famille Barnabas, à la tête d’une prestigieuse maison d’édition, subit un premier coup du sort lorsque l’un des neveux du fondateur, Tom Barnabas, s’évapore en pleine rue, sans laisser de trace.


Vingt ans plus tard, c’est un autre neveu, Paul Brande, qui disparaît dans des circonstances tout aussi mystérieuses. Son corps est retrouvé peu de temps après dans la salle des archives de la maison. Les regards se tournent alors vers les cousins des victimes, les seuls à tirer profit de la mort de Paul. Pour se laver de tout soupçon, ces derniers font appel au détective Albert Campion.

Mais certains membres de la famille Barnabas ne sont pas prêts à voir leurs secrets révélés au grand jour…



Avis lecture :

On suit les aventures du gentleman Campion, détective privé, qui va enquêter sur un meurtre, dans le cercle familial d'un de ses amis.


Je suis partagée sur ce roman, dont je ne connaissais pas l'auteur (que l'on compare pourtant à la Reine des polars Agatha Christie).


L'auteur décrit les habitudes de vies de la haute société anglaise dans les années 30.

C'est très bien fait, on entre pleinement dans cette période, tant sur les comportements (relation homme/femme), que sur les lieux.

Il y a également la description du procès, très détaillée, avec la salle, les jurys, la composition de la Cour. On comprend à ce moment là l'origine du titre du roman. C'est au final la plus grande partie du roman : le procès, en détail, avec les ressentis de chaque personnage. On voit donc que certains se délectent du malheur des autres, certains veulent en profiter pour avoir leur heure de gloire... un portrait parfois acide de la société.

J'aime bien ces descriptions, mais certaines étaient un peu trop longues, ça alourdi un peu la lecture, et il y a un peu ce sentiment de manque d'action.

Le ton aussi, so british est assez agréable.


Les personnages sont nombreux, j'admets avoir été un peu perdue au début. Mais au fil des pages, on s'habitue aux liens de parentés, aux relations entre eux. Chaque personnage a son caractère, son passé. J'aime beaucoup Ritchie, personnage à part, mais tellement humain contrairement aux autres membres de sa famille.

Campion est d'ailleurs l'ami d'un des membres comme dit plus haut, ce qui ne va pas faciliter son implication et son recul dans cette enquête.


Deux "enquêtes" en une, avec une 1ère disparition d'un Barnabas. On aborde ce fait dès le début du roman, puis on en reparle vers la fin. Cela créé une sorte d'attente, et créé un suspense bien agréable (mais quel lien?...).

Dans les dernières pages, tout s'accélère, et le suspense monte, on a juste envie de connaitre le dénouement. Quelques rebondissements, quelques petits indices et des fausses pistes permettent de ne pas découvrir "le coupable" de suite.


Ce roman est aussi une belle déclaration d'amour à la ville de Londres, dont j'ai particulièrement aimé les descriptions. Par moment, je me voyais marcher dans les rues anglaises avec mon ombrelle.


Deux petits bémols : la taille des chapitres : bien trop longs à mon goût, avec des descriptions parfois trop détaillées et poussées, et certains éléments de relation entre les personnages, Campion et Lugg notamment (mais comme il s'agit d'une série, ce point doit être développé a=dans les autres opus).


Donc voilà un avis mitigé, mais un univers intéressant, à voir avec un 2ème roman pour approfondir le style et se faire un avis plus tranché.


L'accusation parait toujours convaincante tant qu'on n'a pas entendu la défense.
Londres est un drôle d'endroit. [...] Londres ça fascine comme une fille qu'on arrive jamais à connaître vraiment.

#secretdefamille #détective #Londres #procès

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout